Accueil / People / « Il me faisait aller trop loin » : Charlotte Gainsbourg balance sur son père Serge Gainsbourg

« Il me faisait aller trop loin » : Charlotte Gainsbourg balance sur son père Serge Gainsbourg

« Il me faisait aller trop loin" : Charlotte Gainsbourg balance sur son père Serge Gainsbourg

« Il me faisait aller trop loin » : Charlotte Gainsbourg balance sur son père Serge Gainsbourg. Ces moments très difficiles qu’elle a dû vivre à cause de lui.

Interviewée par Le Monde pour le compte de son film Les Fantômes d’Ismaël, Charlotte Gainsbourg en a profité pour revenir sur sa relation avec son célèbre père, Serge Gainsbourg. Père et fille avaient des rapports assez tendus notamment au cours de son adolescence. « Il me faisait aller trop loin » : Charlotte Gainsbourg balance sur son père Serge Gainsbourg.

Charlotte : Serge Gainsbourg lui faisait « Faire des choses qui la gênaient. C’était difficile » !

Elle s’est surtout remémoré de la fois où il a écrit l’album Charlotte Forever. « Il me faisait aller trop loin, révélait la compagne d’Yvan Attal. Faire des choses qui me gênaient. C’était difficile, poursuivait-elle. Je faisais la tête sur les couvertures de journaux, je ne voulais faire aucun effort, c’était, confiait la fille de Jane Birkin. Ma manière de me préserver. » Charlotte Gainsbourg n’avait à l’époque que 15 ans.

« J’ai eu tellement de mal à me faire une vie. Il était saoul en permanence, c’est éprouvant à vivre pour une enfant »

Mais ce n’est pas tout ! Elle doit en plus de tout ça, composer avec l’alcoolisme de son père. « Nous avons vécu ensemble le temps du tournage. C’était compliqué, j’aime mon père plus que tout, assurait-elle. Mais j’ai eu tellement de mal à me faire une vie, se rappelait-elle puisqu’il était saoul en permanence, c’est éprouvant à vivre pour une enfant, admettait en toute franchise Charlotte Gainsbourg. « En public » surtout, « c’était difficile. Je me transformais, indiquait-elle rempli d’émoi. En flic sur le tournage, je guettais les écarts. »

Ce n’est certainement pas évident pour la jeune adolescente qu’elle était de devoir vivre aux côtés d’un homme qui la plupart du temps, était ivre. Sans compter que la légende lui forçait à faire des choses qui étaient contre ses principes. Tout cela est aujourd’hui derrière elle. Elle file le parfait amour aux côtés d’Yves Attal et de ses trois enfants : Ben (1997), Alice Jane (2002) et Joe (2011).