Accueil / People / Gad Elmaleh : sa mère a commis l’irréparable face au Prince Albert de Monaco !

Gad Elmaleh : sa mère a commis l’irréparable face au Prince Albert de Monaco !

Gad Elmaleh : sa mère a commis l’irréparable face au Prince Albert de Monaco !

Le vendredi 24 septembre 2021, l’humoriste était l’invité spécial de TMC sur le plateau de Quotidien. Un passage qui va rester pendant longtemps dans l’annuaire de la télévision. Gad Elmaleh a raconté sans filtre que sa mère a commis l’irréparable face au Prince Albert de Monaco. Voici les détails !

Le comédien ne pouvait pas oublier ce moment particulièrement hilarant qui lui rappelle d’ailleurs son amour avec Charlotte Casiraghi. Provoqué par Yann Barthès, il n’a pas résisté longtemps à l’envie de raconter cette anecdote. Gad Elmaleh, sa mère a commis l’irréparable face au Prince Albert de Monaco.

« Je ne raconte que des choses vraies…« 

Il y a dix ans passés, Gad Elmaleh tombe amoureux de Charlotte Casiraghi. Il s’agit en effet de la fille de la princesse Caroline de Monaco. Cette dernière n’est autre que la sœur du Prince Albert II de Monaco. Avec 15 ans de différence d’âge, leur histoire a duré 4 ans. Ensemble, ils ont eu un fils appelé Raphaël.

Du jour au lendemain, Gad Elmaleh se retrouve dans une famille totalement différente de la sienne. Une situation qui a bouleversé le quotidien de l’animateur. Aujourd’hui, il décide de partager certaines parties de leurs histoires sur scène.

Un choix qui ne fait pas toujours l’unanimité. Mais l’acteur affectionne beaucoup les sketchs basés sur ses vécus personnels.
« Je ne raconte que des choses vraies, mais je raconte plus mon inadaptation que de me moquer de la famille princière, un univers qui n’était clairement pas le mien ».

« Elle a fait une petite boulette, mais elle pensait bien faire »

Arrivé sur le plateau de Quotidien, il n’a pas fait une exception. Il était revenu sur le jour lui et sa mère devait rencontrer, pour la toute première fois, le papa des jumeaux.

« Elle a fait une petite boulette, mais elle pensait bien faire », débutait-il pour attirer toute l’attention. « Elle ne va pas être contente que je le dise, mais elle lui a serré la main en l’appelant “mon ordonnance”, j’ai trouvé ça mignon ». Il n’en fallait pas plus pour provoquer le fou rire…

« J’ai beaucoup d’affection pour lui et de respect. Il est venu me voir, il s’est marré, on en a parlé à la fin », a-t-il conclu.