Accueil / People / Familles nombreuses, la vie en XXL : cette malédiction qui s’abat sur les Blois !

Familles nombreuses, la vie en XXL : cette malédiction qui s’abat sur les Blois !

Familles nombreuses, la vie en XXL : cette malédiction qui s'abat sur les Blois !

Alors qu’ils sont en pleines vacances, découvrez cette malédiction qui s’abat sur les Blois (Familles nombreuses, la vie en XXL). Les détails.

C’est la cata totale pour Diana, Gérôme et leur grande tribu. A peine débarqués au Cap Ferret, leurs vacances tournent au cauchemar. Découvrez cette malédiction qui s’abat sur les Blois (Familles nombreuses, la vie en XXL).

« On est au moins de juillet. On met le chauffage… Ça caille de ouf » !

S’ils espéraient profiter à max de leurs vacances estivales, la réalité est tout autre. A commencer par la mère de famille qui s’est fait une grosse blessure au gros orteil de son pied droit. Ce qui lui a valu un « vilain hématome sous l’ongle ». Diana Blois est pour l’heure dispensée de baignade. Il a fallu que ce mardi 13 juillet soit pluvieux ! Et pas des moindres !

Cerise sur le gâteau :  » Non mais c’est quoi ça ? J’ai mis le chauffage dans le mobil-home ! Dix degrés, les gars ! », déplorait Gérôme Blois. « On est au moins de juillet, complétait Diana Blois. On met le chauffage… Ça caille de ouf » !

Diana se consolait avec du chocolat chaud. « Normalement, expliquait-elle. Les petits devaient aller au club, mais vu qu’il pleut beaucoup… A mon avis, c’est un peu compromis. Du coup, rajoutait de Famille nombreuses, la vie en XXL. Je les laisse faire dodo et je me réchauffe avec un chocolat chaud (…) Franchement, un peu deg. On n’a pas de bol, quoi. »

L’un des enfants Blois a attrapé une maladie !

Il faut croire que oui ! Quelques heures plus tard, un autre incident : Lola fait une angine ! « On est contents, vive les vacances ! », ironisait finalement Diana Blois. Les Blois se sont mis « à l’abri, au chaud, tous ensemble » dans une pizzeria. De quoi leur redonner un peu de moral ! « Sympa les vacances… », avait commenté Anaïs, sur Instagram. « C’est la lose », mentionnait à son tour sa maman. « Askip demain, à partir de midi c’est parti, c’est le beau temps et on profite jusqu’à la fin, espérait-elle. On a hâte ! » Après la tempête, vient le beau temps ! Reste à savoir si cela vaut aussi pour les Blois !