Accueil / People / En pétard contre Sophie Marceau, Michel Cymes l’a sévèrement détruit !

En pétard contre Sophie Marceau, Michel Cymes l’a sévèrement détruit !

En pétard contre Sophie Marceau, Michel Cymes l'a sévèrement détruit !

Dans le nouveau numéro de Télé Star, prévu paraître en kiosques ce 19 juillet, En pétard contre Sophie Marceau, Michel Cymes l’a sévèrement détruit !

Sophie Marceau compte parmi celles qui ont fait un retour triomphal sur la Croisette pour le 74ème Festival de Cannes. En pétard contre Sophie Marceau, Michel Cymes l’a sévèrement détruit lors de son interview dans les colonnes de Télé Star. Cette dernière est à découvrir en kiosques à partir de ce 19 juillet 2021.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Marceau (@sophie.marceau_)

Voici pourquoi Michel Cymes s’attaque à Sophie Marceau.

Si le médecin animateur le plus célèbre du PAF s’en est pris à la star du cinéma français, c’est précisément pour ses récentes sorties. Parce que oui, l’ex de Cyril Lignac aime bien commenter sur les sujets de société. Elle vient_il n’y a pas longtemps_de donner son avis bien tranché sur la vaccination anti-COVID-19. Elle affirmait en émettre certaines réserves sur la question. Ce que Michel Cymes a quelque peu mal digéré. « Je pense que quand on est connu et qu’on va contre l’avis des plus grands scientifiques mondiaux, on ferait mieux de se taire et de garder son avis pour soi« , lâchait sans ambages l’acolyte d’Adriana Karembeu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel cymes (@michel.cymes)

Sophie Marceau fait part de son avis bien ferme sur la Covid-19.

Sophie Marceau ne cache pas son scepticisme par rapport à la manière dont le gouvernement gère la crise sanitaire. Elle avait_ ce novembre dernier encore_ fait part de son soutien à un documentaire aux reflets complotistes qui soulevait quelques polémiques des internautes. « Mensonges, corruptions, manipulations » : dénonce « Hold-Up« , censé mettre en avant les « erreurs commises au plus haut niveau » à la fois de l’État, des médias et de la communauté scientifique dans la gestion de la crise liée au Covid-19 en France.

« C’est la base du film, nous évertuer à comprendre : les mensonges, la manipulation, l’ingénierie sociale, la corruption. Il faut bien se figurer que la privation de nos droits, de nos libertés, de nos choix est un hold-up, expliquait Pierre Barnérias, l’un des producteurs du projet. Nous aurions pu l’intituler ‘Coup d’État’« , poursuivait-il auprès de France Soir.