Accueil / People, Show Tv / Dépassé par les événements, Laurent Delahousse pousse un double coup de gueule !

Dépassé par les événements, Laurent Delahousse pousse un double coup de gueule !

Dépassé par les événements, Laurent Delahousse pousse un double coup de gueule !

Le journaliste de France 2 a encore fait parler de lui. Dépassé par les événements, Laurent Delahousse pousse un double coup de gueule. Les détails !

Au cours du débat post-premier tour des élections régionales et départementales 2021, Le présentateur vedette des JT du week-end de la chaîne publique avait fait plusieurs sorties remarquées. Dépassé par les évènements, Laurent Delahousse pousse un double coup de gueule !

66,1% de taux d’abstinence, du jamais vu dans toute l’histoire de la Ve République

Avec Anne-Sophie Lapix, Laurent Delahousse, animait ce dimanche soir la soirée électorale de France 2. Il a quelque peu élevé la voix contre le rôle des chaînes d’information en continu. Le compagnon d’Alice Taglioni a au passage, pointé du doigt la responsabilité des dirigeants politiques dans l’abstention. Il faut dire que le taux a été extrêmement élevé ce dimanche avec 66,1 %. C’est une grande première dans toute l’histoire de la Ve République. Ont été également évoqués ce dimanche, la contreperformance du RN et la «prime aux sortants».

A plusieurs reprises, Laurent Delahousse est sorti de ses gonds.

Chacun des intervenants tentait tant bien que mal de trouver des explications devant ce chiffre exponentiel. Alors que Rachida Dati (LR) interrogeait Laurent Delahousse sur le rôle des médias, le journaliste s’en est pris aux chaînes d’information en continu. «On ne traite plus parfois les sujets qui sont essentiels pour les Français, mais ceux qui font potentiellement du public.», lâchait-il. Un tacle bien senti en direction de LCI, CNews, BFM TV qui n’hésitent pas à maintenir le plus longtemps possible des «éditorialistes» condamnés pour leurs propos haineux et racistes.
Des minutes plus tôt, Laurent Delahousse avait déjà poussé un autre coup de sang. Il faut dire que ça n’a pas été son jour. Il a fallu que le présentateur ait eu affaire à des invités indisciplinés dont Marlène Schiappa et Olivier Faure qui se plaisaient à débattre dans « un brouhaha indescriptible » comme le décrit La Libération. Visiblement agacé, le journaliste historique de France 2 avait tenté de reprendre la main mais en vain. Dépassé par les évènements, les yeux regardant face aux caméras, Laurent Delahousse d’alors vociféré dans son petit coin : «Ça fait longtemps que je n’avais pas animé un débat politique, je commence à vraiment comprendre les Français de plus en plus.»