Accueil / People / Christophe Leroy impliqué de nouveau dans une très grave affaire !

Christophe Leroy impliqué de nouveau dans une très grave affaire !

Christophe Leroy impliqué de nouveau dans une très grave affaire !

Mis en cause dans le dossier surmédiatisé des dîners clandestins avec Pierre-Jean Chalençon, Christophe Leroy est impliqué de nouveau dans une très grave affaire. Une sombre histoire qui risque de mettre en mal la réputation déjà en berne du chef étoilé.

À Saint-Tropez, de nombreuses sources indiquent que le restaurateur n’a plus la côte. Grillé avec Pierre-Jean Chalençon pour avoir organisé des dîners privés en pleine crise sanitaire, le chef cuisinier aurait encore commis l’irréparable. Christophe Leroy est impliqué de nouveau dans une très grave affaire. Voici les détails !


Le 17 juillet 2021, Christophe Leroy a fait le gros titre de Nice Matin pour faire état des confidences surprenantes de la maire de Saint-Tropez, Sylvie Siri, à son sujet.

« L’occupation du domaine public répond à des règles très précises ».

Compte tenu des différentes mesures de restrictions imposées par le contexte sanitaire, le restaurateur, sans demander une quelconque autorisation des autorités locales, a organisé un « Dîner Barclay« . Un évènement dédié pour honorer les mémoires d’Eddie Barclay, disparu le 13 mai 2005.


« L’occupation du domaine public répond à des règles très précises, déclarait très clairement la mairesse à nos confrères de Nice Matin. D’autant plus qu’en cette période de crise sanitaire, la ville ne peut tolérer des manifestations sauvages« , précisait la première magistrate de la ville.


« Monsieur Leroy qui, me semble-t-il, veut se faire plus Prince que le Prince…« 

Une déclaration confirmée par le fils d’Eddie Barclay. « J’ai appris l’organisation d’une fête tropézienne, soi-disant en hommage à mon père, qui en réalité n’est ni plus ni moins qu’une opération commerciale organisée par le chef Christophe Leroy« , affirmait-il.

« Cette fête organisée en partie sur le domaine public de Saint-Tropez et dans un espace privé sur réservation moyennant une belle rémunération n’est absolument pas cautionnée ni par la famille, ni par la municipalité, ajoutait-il. Personne n’a été tenu informé, ni nous, ni Madame La maire« , confirmait-il.

À la fin de sa déclaration, il a informé le public de son intention  » à mettre fin à cette relation mise en place depuis des années sans notre consentement entre l’image de mon père et celle nauséabonde de Monsieur Leroy qui, me semble-t-il, veut se faire plus Prince que le Prince…«