Accueil / People / Charlotte Casiraghi délicate crise conjugale, surprenant conseil de sa belle-mère Carole Bouquet 

Charlotte Casiraghi délicate crise conjugale, surprenant conseil de sa belle-mère Carole Bouquet 

Charlotte Casiraghi délicate crise conjugale, surprenant conseil de sa belle-mère Carole Bouquet 

« Il s’agit d’une illusion », Charlotte Casiraghi délicate crise conjugale, surprenant conseil de sa belle-mère Carole Bouquet. Explications.

La brouille entre la fille de la princesse Caroline de Monaco et Dimitri Rassam fait jaser. Si l’égérie de Chanel souhaitait divorcer, sa mère avait son mot à dire. « Caroline est entrée dans une colère noire. Elle trouve la décision de sa fille totalement inconséquente », confiait une source intime. Il faut dire qu’elle ne soit pas la seule à intervenir. Charlotte Casiraghi délicate crise conjugale, surprenant conseil de sa belle-mère Carole Bouquet. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Royal Style Watch (@royalstylewatch)

Charlotte Casiraghi « sonnée » par une faute du fils de Carole Bouquet

Contrairement à Caroline de Monaco, la maman de Dimitri Rassam a eu une autre approche, plutôt étonnante même. « Charlotte (Casiraghi) est sonnée », confiait une proche à cause des frasques commises par le producteur qui aurait flirté avec une autre femme sur le tournage d’un film. Un excès que l’ex de Gad Elmaleh aurait eu du mal à digérer. Sans l’intervention de la sœur du prince Albert, leur couple aurait déjà implosé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ninja Reporter (@ninja_reporter_)

« J’ai longtemps vécu avec la certitude que l’amour pouvait guérir(…) Je sais maintenant qu’il s’agit d’une illusion« 

Interprétant une psychologue dans En Thérapie, Carole Bouquet a été invitée à aborder son rapport à l’amour dans Le Point. Celle qui a été mariée à plusieurs reprises, a enfin mené une relation stable depuis 2014 lorsqu’elle a fait la rencontre de Philippe Sereys de Rothschild. Mais il faut dire que ses relations antérieures ne lui ont été pas sans conséquence.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Enrico Chiorra (@edleapman)

Elle avait rappelons-le, fréquenté Gérard Depardieu, Jacques Leibowitch, Jean-Pierre Rassam et Rodolfo Recrio. « Je ne pense pas un mot du personnage de psychanalyse que j’interprète dans En Thérapie, révélait-elle sans ambages. Esther est du côté de l’empathie et de la compassion. J’ai déjà été en analyse. Je crois en la parole, mais uniquement comme idée. Je ne connais personne que la psychanalyse ait sauvé, poursuivait-elle. Elle peut épauler, assurait-elle mais non soigner« . Elle a l’air de bien savoir de quoi elle parle. Elle en a fait l’expérience personnellement.

« J’ai longtemps vécu avec la certitude que l’amour pouvait guérir. Je pourrais même dire que c’est ma vie. Je sais maintenant qu’il s’agit d’une illusion« , rajoutait-elle. Un message subliminal à sa belle-fille qui se sentait, il y a peu, désabusé en amour.