Accueil / People / Charlène de Monaco, une autre humiliation, le prince Albert multiplie les faux pas

Charlène de Monaco, une autre humiliation, le prince Albert multiplie les faux pas

Charlène de Monaco, une autre humiliation, le prince Albert multiplie les faux pas

La situation ne risque pas de s’arranger de sitôt entre le souverain et Charlène de Monaco, une autre humiliation, le prince Albert multiplie les faux pas. Découvrez les détails dans les prochaines lignes de notre article.

Si la Première dame du Rocher a fui la principauté, ce geste humiliant du papa de Jacques et Gabriella ne risquerait pas de la faire revenir dans les parages de sitôt. Charlène de Monaco, une autre humiliation, le prince Albert multiplie les faux pas. La rédaction de Trop Libre vous donne les détails.

Elle est attendue cette fin du mois d’octobre au Rocher mais avant le prince Albert et les jumeaux iront la rejoindre en Afrique du Sud. Un voyage d’excuse, de reconquête comme l’avaient assurée quelques semaines plus tôt, une porte-parole de Charlène de Monaco qui assurait de l’unité du couple. Si le monarque parvient à réussir sa mission, ils se murmurent que la princesse de Monaco pourrait même revenir on ne peut plus tôt au Rocher.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Monaco Tribune (@monacotribune)

Charlène de Monaco ne manquerait à personne.

Toutefois, les évènements qui se passent au Rocher semblent contredire ses révélations d’un intime. A en croire la publication recueillie dans les colonnes de Soir Mag, le prince Albert « continue ses apparitions publiques sans son épouse. Présent ces dernières semaines à Tokyo pendant les Jeux Olympiques pour soutenir les athlètes, le Souverain s’était auparavant montré à Monaco, entouré du clan Grimaldi plus soudé que jamais ». L’absence de Charlène de Monaco ne semble pas l’empêcher de poursuivre son quotidien. Ce qui d’ailleurs pousse nos confrères à se demander les vraies raisons de la « fuite » de son épouse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @hshprincealbertii

« Pas sûr que Charlène ait apprécié. Même de loin« 

Outre l’existence de ce troisième enfant illégitime avec une Brésilienne qui serait le véritable motif de l’exil de l’ancienne nageuse olympique, il a fallu_malencontreusement pour la quadra_ que le fils de Grace Kelly lui ait fait subir une énième humiliation, « la présence d’Alexandre Coste en compagnie de… Sa mère Nicole« , précise Soir Mag avant de continuer : « Pas sûr que Charlène ait apprécié. Même de loin » ! Nos confrères de Paris Match partagent également le même avis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @hshprincealbertii