Accueil / People / Charlène de Monaco très fatiguée, le prince Albert adopte une nouvelle approche

Charlène de Monaco très fatiguée, le prince Albert adopte une nouvelle approche

Charlène de Monaco très fatiguée, le prince Albert adopte une nouvelle approche

Charlène de Monaco très fatiguée, le prince Albert adopte une nouvelle approche et opte pour une attitude plus positive. On vous en dit plus !

Cela fait des mois que la princesse de Monaco se trouve coincée sur les terres sud-africaines… Venue pour une mission humanitaire prônant la lutte anti-braconnage des rhinocéros ainsi que la préservation de la faune, la maman de Jacques et Gabriella ne pouvait pas jusqu’à nouvel ordre quitter les lieux. Son état ne lui permettant pas de voyager en haute altitude. Si sa convalescence se déroule sans problème, elle pourrait espérer d’ici le mois d’octobre, rentrer au Rocher. Le prince Albert, plus confiant, avait annoncé qu’elle pouvait repartir ce mois de septembre même. Toutefois, il aura fallu que l’état de la princesse se dégrade. Elle a rappelons-le, été victime d’un malaise le 1er septembre dernier qui lui a conduit d’urgence dans un hôpital de Durban. Après des heures d’observation, la fille de Lynette Wittstock a pu regagner son domicile. Charlène de Monaco très fatiguée, le prince Albert adopte une nouvelle approche.

« Le prince Albert II qui préfère adopter la positive attitude » !

Pour espérer remonter le moral de sa femme qui semble au plus bas, celui-ci s’est résigné à adopter une attitude plus positive. Charlène de Monaco est si fragilisée, elle a l’air si épuisée... Il y a de quoi !

A titre d’informations, l’ancienne nageuse professionnelle de 43 ans a_en l’espace de quelques mois seulement_ subi trois interventions chirurgicales successives. « Le regard de Charlène trahit un épuisement certain ?, glisse nos confrères d’Ici Paris tout en poursuivant que ce n’est pas le cas du souverain en décryptant les clichés de retrouvailles de la famille princière. Pas pour le prince Albert II qui préfère adopter la positive attitude et soutenir son épouse coûte que coûte ».

« On ne peut ignorer l’air mélancolique de Charlène sur les photos » !

Après avoir maintes fois reporté ce voyage, ça a finalement pu tenir au plus grand bonheur des jumeaux et de leur maman. « Ce joli tableau de famille tend à donner l’image du bonheur retrouvé. Si les garçons sont à l’aise, les filles ont visiblement plus de mal à se dérider », commente toujours le même magazine. « Le clan a du plaisir à être réuni, on ne peut ignorer l’air mélancolique de Charlène sur les photos », peut-on encore lire.