Accueil / People / Charlène de Monaco toujours absente du Rocher, la princesse Caroline évite le pire

Charlène de Monaco toujours absente du Rocher, la princesse Caroline évite le pire

Charlène de Monaco toujours absente du Rocher, la princesse Caroline évite le pire

Charlène de Monaco toujours absente du Rocher, la princesse Caroline évite le pire. Elle fait tout son possible pour que le clan ne parte en fumées… Les détails.

Alors que l’épouse du prince souverain Albert II de Monaco a disparu du Rocher, l’aînée des Grimaldi en profite pour sortir de l’ombre. Elle est en passe de tout reprendre en main après « cette mystérieuse disparition » de sa belle-soeur car son absence « ne serait pas sans conséquence pour le clan Grimaldi(…) Un clan qui, selon certain, serait au bord de l’implosion » ! Charlène de Monaco toujours absente du Rocher, la princesse Caroline évite le pire.

« Aujourd’hui la place est vacante » !

En effet, la maman de Charlotte Casiraghi agit « tout doucement mais sûrement« . D’ailleurs, il ne faut pas oublier qu' »après tout, bien avant l’avènement de Charlène, c’était Caroline la vraie princesse du Rocher ». Comme diraient les « vieux Monégasques« , ce n’est qu’un « juste retour des choses ».

En outre, cela fait en effet  déjà « Dix ans ! Dix longues années »  que Caroline de Monaco vit « dans l’ombre de l’astre blond. Dix ans d’éclipse et de figuration muette après avoir eu le premier rôle parlant. Mais aujourd’hui la place est vacante, et Caroline tient sa revanche » ! Et elle ne manquera pas de se donner les moyens pour atteindre son objectif. « Gageons que Caroline n’a rien d’une intermittente du gotha et que, cette fois, elle fera sans doute tout pour garder sa « pole position » dans le cœur des Monégasques », peut-on lire dans les colonnes de Gossip.net.

Jusqu’à quand Charlène de Monaco désertera le Rocher ?

Au départ, Charlène de Monaco était partie en Afrique du Sud pour honorer un voyage humanitaire. Un voyage qui lui tient à cœur étant donné que cela marque son engagement dans la lutte contre le braconnage des rhinocéros. Cette mission vise la conservation de la faune. Malencontreusement, elle avait au décours de son séjour, été diagnostiquée d’une grave infection ORL. Elle a subi depuis trois interventions chirurgicales à la tête et est interdite de voyage par son équipe médicale. Voilà qui explique son absence du Rocher.