Accueil / People / Charlène de Monaco, sourire de façade, malaise en pays zoulou

Charlène de Monaco, sourire de façade, malaise en pays zoulou

Charlène de Monaco sourire de façade malaise en pays zoulou

Si le prince Albert ne manque de rassurer de l’état de santé de Charlène de Monaco, ce sourire de façade inquiète, malaise en pays zoulou…

Si la Première dame du Rocher se faisait très discrète, elle s’est enfin résolue à faire une apparition. Mais il faut croire que l’épouse du prince Albert a été loin d’avoir rassuré les curieux avec les clichés qui ont immortalisé cette sortie. Charlène de Monaco, sourire de façade, malaise en pays zoulou.

Première sortie officielle de Charlène de Monaco en Afrique du Sud.

L’ex-nageuse olympique ne semblait pas être en pleine forme. Elle avait l’air très amincie. Son large et généreux sourire ne serait qu’une façade comme l’affirme le magazine allemand Bunte. Cette apparition publique est certainement le prémice de son retour à la Principauté.

De son côté, le prince Albert tente par tous les moyens, de faire taire les rumeurs de divorce. Beaucoup persistent en effet à croire que cette version officielle ne serait pas la véritable raison du départ de Charlène de Monaco. Cette distance forcée serait liée à ses ennuis de santé. Elle se retrouve du jour au lendemain, sans y être préparée mentalement, à être éloignée de ses deux enfants, Jacques et Gabriella.

« Le sourire est faux ».

Lors d’une cérémonie officielle, la maman des jumeaux s’est laissée photographier aux côtés du roi Misuzulu. Elle posait avec le chef de la communauté zouloue en Afrique du Sud. Deux clichés, comme on pouvait le voir sur le compte Instagram The African Royal Families. Sur le premier, la femme de 43 ans se tient debout et droite dans une tenue très apprêtée, mi-robe longue beige et mi-poncho. Sa pâleur et la silhouette amaigrie qu’elle affichait ne plaident en rien de sa soi-disant sérénité. Sur le deuxième cliché pris en plan plus serré, la belle-sœur de Caroline et Stéphanie de Monaco affichait un très beau sourire.

En dépit de sa nouvelle coupe de cheveux, l’expert en langage corporel Sascha Morgenstern a donné un avis catégorique : « Le sourire est faux ». Charlène de Monaco cacherait certainement quelque chose. Elle serait fort probablement aux prises avec une dépression, et l’éloignement de ses enfants ne l’aide point.