Accueil / People / Charlène de Monaco, lésion tissulaire, perte auditive, ça se précise

Charlène de Monaco, lésion tissulaire, perte auditive, ça se précise

Charlène de Monaco lésion tissulaire perte auditive ça se précise

Cela fait plusieurs mois qu’elle a déserté le Rocher. Charlène de Monaco, lésion tissulaire, perte auditive, ça se précise. On vous fait le point sur son état de santé réel.

Si le prince Albert ne cache pas son envie de retrouver son épouse au plus près de lui, ce retour n’est toujours pas d’actualité. L’état de santé de la Première dame du Rocher est en cause. Charlène de Monaco, lésion tissulaire, perte auditive, ça se précise. Découvrez plus de détails dans nos prochaines lignes.

Charlène de Monaco aux prises avec des « sérieuses complications post-opératoires » » !

Cela fait d’ailleurs près de sept longs mois que la nageuse professionnelle de 43 ans est partie du Rocher. Après sa dernière opération, Charlène de Monaco poursuit sa convalescence depuis son pays d’exil. Si elle n’est toujours pas rentrée auprès de sa famille, c’est par crainte du barotraumatisme d’altitude. Nos confrères du Gala lui ont consacré un article. L’occasion d’en savoir un peu plus sur les risques encourus par la maman des jumeaux, Jacques et Gabriella.

Rappelons que Charlène de Monaco avait peu avant, son départ en Afrique du Sud, subi une « élévation sinusale et une greffe osseuse pour des implants dentaires, avec de sérieuses complications post-opératoires ». Ceci conduisant au fait qu’elle lui a alors été impossible de quitter son lodge de la Thanda Private Game Reserve, dans la région du KwaZulu-Natal.

« Les médecins m’ont interdit de prendre l’avion », et je ne peux pas forcer ma guérison », confiait-elle quelques semaines auparavant à un média sud-africain local.

Charlène de Monaco risque gros pour sa maladie, un barotraumatisme en altitude.

Si elle force les choses, Charlène de Monaco risquerait un barotraumatisme en altitude. Cette dernière, conséquence d’une lésion tissulaire provoquée par « une variation de pression dans les compartiments de l’organisme ». Ce qui « peut affecter l’oreille (causant des douleurs de l’oreille, une perte auditive, et/ou des symptômes vestibulaires) ou les sinus (causant des douleurs et une congestion) ».

Par pure précaution, la belle-soeur de Caroline de Monaco n’a pas d’autres choix que de suivre à la lettre les recommandations de son médecin traitant jusqu’à nouvel ordre. Tout autant que son mari, elle ne souhaite que d’y être !