Accueil / People / Charlène de Monaco frappée par le deuil et au plus mal en Afrique du Sud.

Charlène de Monaco frappée par le deuil et au plus mal en Afrique du Sud.

Charlène de Monaco frappée par le deuil et au plus mal en Afrique du Sud.

Loin du prince Albert II de Monaco et de ses jumeaux Jacques et Gabriella, Charlène de Monaco frappée par le deuil et au plus mal en Afrique du Sud.

L’épouse du Prince Albert vient de perdre un « ami intime« . Charlène de Monaco frappée par le deuil en Afrique du Sud. La rédaction de Trop Libre vous donne les détails. L’ex-nageuse professionnelle n’a pas manqué de partager sa douleur à ses abonnés Instagram en partageant une photo qui en dit long.

ICharlène de Monaco en pleurs aux funérailles de son « ami intime »

Pour marquer son deuil, Charlène de Monaco s’est présentée seule_ce 18 mars dernier_au palais royal de Kwa Khethomthandayo, le visage sombre et un accoutrement en noir. « La princesse de Monaco d’origine zimbabwéenne a déclaré qu’elle était ‘très peinée par le décès du Roi qui travaillait avec sa fondation’ », pouvait-on lire sous la photo où l’on peut voir la femme du souverain, assister au service commémoratif de Goodwill Zwelithini, roi des Zoulous, véritable icône de la nation disparue du haut de ses 72 ans. Vanity Fair indiquait que la femme de 43 ans avait eu beaucoup de mal à retenir ses larmes tant elle a été touchée par ce drame.

Les chefs d’Etats sud-africains présents à la cérémonie d’adieu.

Les obsèques se tenaient en l’église temporaire à Nongoma, une ville du KwaZulu -Natal. Si le prince Albert n’était pas de la partie, le président de l’Afrique du Sud Cyril Ramaphosa ainsi que l’ex-président Jacob Zuma honoraient la cérémonie de leur présence. « C’est un jour difficile car nous avons perdu un arbre », avait souligné le chef de l’Etat sud-africain ce jour-là avant qu’il ne présente ses « plus profondes et sincères condoléances à la famille royale, au noms de tous les Sud-Africains ».

Dès que le couple princier a eu vent de cette terrible nouvelle, le site de la fondation Charlène de Monaco avait présenté leurs condoléances. Le roi avait_des semaines avant sa mort_été hospitalisé pour son diabète, comme indiqué dans les colonnes d’Eyewitness News.