Accueil / People / Charlène de Monaco enfin libérée et souriante en Afrique du Sud

Charlène de Monaco enfin libérée et souriante en Afrique du Sud

Charlène de Monaco enfin libérée et souriante en Afrique du Sud

Une bonne bouffée d’oxygène pour l’épouse du prince Albert ! Charlène de Monaco enfin libérée et souriante en Afrique du Sud. Les détails.

Éloignée de son époux et de leurs deux enfants, Charlène de Monaco n’est pas à plaindre en Afrique du Sud. Si certains magazines people fait état d’une solitude, les dernières informations recueillies dans Gossip.net viennent réfuter cette hypothèse. Certes le prince Albert, Jacques et Gabriella lui manquent…Mais ce nouveau quotidien lui épanouit totalement. Charlène de Monaco enfin libérée et souriante en Afrique du Sud. On fait le point pour vous.

Charlène de Monaco prend plaisir à goûter à sa nouvelle vie.

Si elle doit composer avec les complications de « son infection ORL« , ce séjour est pour la princesse l’occasion de se faire choyer par son entourage, notamment par ses frères et ses parents. Charlène de Monaco aurait retrouvé, indique le magazine Public en légende de nombreux de ses clichés sur les terres sud-africaines, « le goût des plaisirs simples, loin du palais, où elle ne se serait jamais sentie à l’aise(…) «Connectée à la nature au quotidien, entourée de ses parents, de ses deux frères, de ses nièces, neveux, cousins, elle apprécie les repas sans chichis autour d’une table de jardin, les sorties shopping sans gardes du corps, les habits passe-partout qu’elle enfile sans gardes du corps, les habits passe-partout qu’elle enfile sans avoir besoin d’être conseillé ou approuvé« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thanda Safari (@thandasafari)

Ce rêve de Charlène de Monaco que le prince Albert n’a jamais réalisé.

D’ailleurs, comme dévoilé il y a peu par le magazine allemand Bunte, l‘ex-nageuse professionnelle avait toujours souhaité « vivre en Afrique du Sud. Là où elle est heureuse, là où elle se sent bien ! Cela n’a pas été le cas à Monaco depuis longtemps ». « Charlène, révélait une source proche de la famille princière, a toujours voulu « acheter une propriété dans son pays d’origine sud-africaine depuis des années ». Malencontreusement, le prince Albert est moins enthousiaste à cette idée que ne l’est son épouse. Cela lui tient à cœur que ses enfants puissent connaître ses racines.