Accueil / People / Charlène de Monaco : ces sportives qu’a fréquentées le prince Albert avant elle.

Charlène de Monaco : ces sportives qu’a fréquentées le prince Albert avant elle.

Charlène de Monaco : ces sportives qu’a fréquentées le prince Albert avant elle.

Découvrez ces sportives qu’a fréquentées le prince Albert avant Charlène de Monaco. On vous dévoile tous les détails.

Alors que la princesse de Monaco est toujours retranchée en Afrique du Sud, le couple princier défraye la chronique. Les rumeurs de divorce vont bon train. Le saviez-vous que les parents des jumeaux Jacques et Gabriella se sont croisés grâce au sport, notamment lors d’une rencontre internationale sportive que le souverain présidait à l’époque. Celle qui est devenue la Première dame du Rocher exerçait encore en tant que nageuse professionnelle. La rédaction de Trop Libre vous propose de découvrir ces sportives qu’a fréquentées le prince Albert avant Charlène de Monaco.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @hshprincealbertii

Mary Wayte, cette championne olympique avec qui le prince Albert a failli se marier.

L’historien Philippe Delorme évoque dans Charlène et ces drôles de dames de Monaco, les relations passées du prince de Monaco, particulièrement celles qu’il a eues avec des sportives. Il avait en juillet 1987 côtoyé Arielle Dombasle avant de croiser le chemin de la nageuse américaine Mary Wayte. Cette dernière médaillée d’or aux J.O de Los Angeles en 1984 en 200 mètres nage libre figurerait_indique L’Express_ parmi les trois seules prétendantes avec qui le fils du prince Rainier III, aurait envisagé de se marier.

Au courant des années 2000, Alicia Warlick_ rapporte Hello Magazine_a été à maintes reprises, aperçue aux bras du prince Albert. Cette originaire de l’Oklahoma avait fréquenté des universités prestigieuses comme Stanford et Harvard avant de se lancer aux compétitions sportives. La championne de saut à la perche américaine avait révélé avoir beaucoup « apprécié [la] compagnie » du souverain, lors d’un événement sportif monégasque.

Ce penchant du prince Albert pour les « Anglo-Saxonnes blondes et sculpturales ».

Le frère de Caroline et Stéphanie de Monaco comptait d’antan_ selon le National Enquirer_ parmi l’un des cinq hommes les plus séduisants du monde.  Evidemment, tout le monde s’intéressait à sa vie amoureuse, surtout à celle qu’il choisira pour devenir la princesse du Rocher. Le prince Albert de Monaco aurait_ à en croire les femmes avec qui il avait eu des relations_ un penchant pour les « Anglo-Saxonnes blondes et sculpturales ». Citons entre autres Claudia Schiffer, Catherine Oxenberg ou encore la petite-fille du comte de Paris. C’est Charlène Wittstock qui a finalement réussi à le percer… Ils ont célébré leur union en juillet 2011. Il faut savoir que Charlène de Monaco a été elle aussi une sportive de renom. Elle avait même pris part en 2000, aux Jeux olympiques de Sydney.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @hshprincealbertii