Accueil / People / Charlène de Monaco : ce tragique évènement qui pourrait pousser le prince Albert à ne pas rejoindre son épouse 

Charlène de Monaco : ce tragique évènement qui pourrait pousser le prince Albert à ne pas rejoindre son épouse 

Charlène de Monaco : ce tragique évènement qui pourrait pousser le prince Albert à ne pas rejoindre son épouse 

Alors qu’il prévoyait de se rendre au chevet de Charlène de Monaco, ce tragique évènement pourrait pousser le prince Albert à ne pas rejoindre son épouse. La rédaction de Trop Libre vous dit pourquoi.

Cela fait plusieurs mois que la Première dame du Rocher a quitté la Principauté pour l’Afrique du Sud. Si elle y était allée pour une mission humanitaire visant à lutte contre le braconnage des rhinocéros ainsi qu’à la préservation de la faune, elle y est toujours retenue aujourd’hui en raison de ses problèmes de santé. D’ailleurs, il se pourrait à ce que la princesse de Monaco subisse prochainement encore une fois une nouvelle opération. Elle souffre en effet des complications d’une « infection sévère de la sphère ORL« . Sous ordre médical, la maman des jumeaux Jacques et Gabriella est interdite de voyager. Ce qui explique pourquoi elle a manqué tous les récents évènements mondains du Rocher. Découvrez ce tragique évènement qui pourrait pousser le prince Albert à ne pas rejoindre son épouse Charlène de Monaco.

Cette nouvelle opération que va subir Charlène de Monaco.

Cette « autre intervention assez lourde de la zone ORL«  pourrait lui éterniser son séjour sur les terres sud-africaines. Il est donc légitime à ce que son mari souhaite l’accompagner pour sa convalescence.

« Le souverain a prévu de la rejoindre avec leurs jumeaux, le prince Jacques et la princesse Gabriella« , indique nos confrères de GalaSauf qu’un drame pourrait empêcher le prince Albert de retrouver Charlène de Monaco.

C’est le chaos total en Afrique du Sud, ce drame pourrait bien retarder le voyage du prince Albert.

La situation politique actuelle en Afrique du Sud est quelque peu chaotique depuis l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma. Les violences sévissant dans le pays (notamment dans la région du KwaZulu-Natal, NDLR) pourraient empêcher leurs chaleureuses retrouvailles puisque c’est précisément la région où se trouve Charlène de Monaco qui est devenue dès lors le théâtre de pillages et d’incendies criminels. 276 morts ont été comptabilisés. Il est fort probable à ce que le frère de Caroline et Stéphanie de Monaco remette son voyage à plus tard.