Accueil / People / Charlène de Monaco accro à la chirurgie : troublant avertissement de Linda Evangelista

Charlène de Monaco accro à la chirurgie : troublant avertissement de Linda Evangelista

Charlène de Monaco accro à la chirurgie : troublant avertissement de Linda Evangelista

Charlène de Monaco accro à la chirurgie, ce troublant avertissement de Linda Evangelista devrait sans doute calmer les ardeurs de l’épouse du prince Albert.

Charlène de Monaco accro à la chirurgie, ce troublant avertissement de Linda Evangelista. Le visage de l’épouse du prince Albert de Monaco, aux expressions peu naturelles, n’a désormais plus rien à avoir avec celui qu’elle avait auparavant. Et cela n’échappe plus à personne. Il n’y à qu’à voir les commentaires très critiques de sa dernière vidéo où elle a été pointée du doigt d’avoir subi une « opération des paupières ratée ».

« Botox », « fillers », « lifting », « augmentation mammaire«,… Charlène ne peut plus s’en passer !

Charlène de Monaco a commencé à faire de la chirurgie esthétique six ans après son mariage avec le souverain. « Botox », « fillers », « lifting », « augmentation mammaire« …L’ancienne nageuse professionnelle a fait un peu de tout. « Marcher dans les traces de Grace Kelly, grande beauté dont Monaco garde un souvenir vivace » n’a pas été si facile au point qu’elle a succombé à l’appel du bistouri.  » Au début, indique une proche. Ses retouches étaient minimalessoit une injection par-ci par-là. Mais maintenant, elle subit des interventions plastiques toutes les quelques semaines«.

Linda Evangelista tire la sonnette d’alarme.

Devenue un vrai addict à la chirurgie esthétique, la maman de Jacques et Gabriella s’est fait avertir par Linda Evangelista. Dans les colonnes du magazine Italien Oggi, l’ancien top model de 56 ans revient sur son expérience avec la chirurgie esthétique. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne lui a pas laissé un très bon souvenir.

« J’ai été défigurée par la chirurgie esthétique, maintenant je vis recluse…, confessait la Canadienne. J’ai développé une hyperplasie adipeuse paradoxale… ( le plus souvent secondaire à la cryolipolyse, intervention « cosmétique qui élimine l’excès de graisse par congélation ». L’hyperplasie est une complication liée au durcissement d’une zone de graisse, NDLR). Cela m’a aussi causé une profonde dépression et un énorme complexe physique, rajoutait-elle la liste. Dans ce processus, je me suis repliée sur moi-même. Je suis devenue recluse… Je suis épuisée de vivre de cette façon. J’aimerais sortir de chez moi la tête haute », poursuivait Linda Evangelista. Aujourd’hui, elle annonce vouloir attaquer son chirurgien en justice parce qu’il lui aurait totalement ruiné.