Accueil / People / Cette raison pour laquelle Laura Smet a dû être internée dans une unité psychiatrique !

Cette raison pour laquelle Laura Smet a dû être internée dans une unité psychiatrique !

Cette raison pour laquelle Laura Smet a dû être internée dans une unité psychiatrique !

Sa vie n’a pas été toujours un long fleuve tranquille. Propulsée précocement dans le monde de la célébrité, la petite sœur de David Hallyday a failli ne pas s’en sortir vivante. Cette raison pour laquelle Laura Smet a dû être internée dans une unité psychiatrique.

« Le succès est arrivé trop tôt, trop vite, trop fort. J’avais 17 ans et demi« , admettait Laura Smet à la rédaction du magazine Elle. « J’ai commencé à sortir beaucoup la nuit et j’ai rencontré de mauvaises personnes, racontait la maman du petit Léo. Cette raison pour laquelle Laura Smet a dû être internée dans une unité psychiatrique !

« On lutte contre l’ennui en buvant et on se voit proposer certains produits » !

« Dans ces boîtes, en réalité, on lutte contre l’ennui en buvant et on se voit proposer certains produits« , poursuivait la fille de Nathalie Baye et de Johnny Hallyday. Sa séparation avec Frédéric Beigbeder, son ex-compagnon ne lui a pas du tout aidé. Au contraire cela n’a fait que contribuer à la sombrer. Elle était à l’époque fragile et happée par le succès.

Elle a même déjà été rappelez-vous, internée en service psychiatrie à l’hôpital Saint-Anne à Paris. Elle ne pouvait donc à l’époque, assuré la promotion du film de Gilles Paquet-Brenner, UV. Laura Smet a donc été obligée de renoncer au tournage du célèbre film Les femmes de l’ombre de Jean-Paul Salomé en 2007. Fous d’inquiétude, ses parents ont pris la décision de l’interner. « Elle me fait penser à moi quand j’avais 20 ans, dans mes moments de déprime« , affirmait son père à nos confrères du Parisien. « J’admire beaucoup Laura Smet, elle est très charismatique, elle a une innocence et, en même temps, une solitude. Quelque chose d’émouvant, de fragile », avait dépeint l’écrivain avec qui elle était sortie durant deux bonnes années.

Ce que Johnny Hallyday a fait pour Laura Smet.

Sa mère, indique la belle-fille de Laeticia Hallyday à L’Express Styles, a toujours été très présente. Contrairement à Johnny Hallyday, plus pudique. Il était présent mais « à sa manière« .

« J’ai appris qu’il avait fait des choses dans mon dos pour m’ai­der, comme aller dans certaines boîtes de nuit pour deman­der qu’on m’em­pêche d’y entrer. » Si elle s’en est sortie entre 2008 et 2010, elle a très vite rechuté en 2012. C’est la fois où la star de la Garçonne a été retrouvée nue dans la rue. La comédienne avait été sous l’emprise de la drogue ainsi que de l’alcool. Mais tout ça est aujourd’hui bien derrière elle. Sereine comme jamais et loin du brouhaha parisien, Laura Smet profite de la nature du Cap-Ferret aux côtés de sa famille.