Accueil / People / Cette petite vacherie que Lady Diana a fait vivre à Oprah Winfrey !

Cette petite vacherie que Lady Diana a fait vivre à Oprah Winfrey !

Cette petite vacherie que Lady Diana a fait vivre à Oprah Winfrey !

La mère de Harry n’était pas du tout fan de cette célèbre journaliste à qui son fils avait fait confiance. Découvrez en effet cette petite vacherie que Lady Diana a fait vivre à Oprah Winfrey. Ça vaut un détour !

Au courant du mois de mars 2021, Harry et Meghan Markle se laissaient convaincre par l’animatrice américaine en donnant une interview exclusive, diffusée à l’heure de grande écoute. Une situation qui n’aurait certainement pas eu lieu si sa maman était encore de ce monde. Gros plan sur cette petite vacherie que Lady Diana a fait vivre à Oprah Winfrey.

Lady Diana « n’a jamais eu beaucoup de temps » pour Oprah Winfrey.

Interrogés par Oprah Winfrey, les Sussex se sont livrés à cœur ouvert. La maman d’Archie et Lilibet a proféré des graves accusations contre la couronne britannique. De son côté, le frère du prince William avait fait une similitude entre son épouse et sa défunte maman. Les deux femmes, selon Harry, sont victimes d’une double pression. La première venait de la famille royale. La seconde provient des médias. Quelle que soit l’ampleur de leur révélation, l’ex-femme du prince Charles ne se serait pas confiée à Oprah Winfrey.

La princesse de Galles a eu du mal à faire confiance à la journaliste. Une réalité confirmée par le biographe Robert Lacey dans son ouvrage intitulé, « Battle of Brothers« . Selon l’écrivain, Lady Diana « n’a jamais eu beaucoup de temps » lorsqu’on parle de Oprah Winfrey. Mais au bout d’une série d’insistance, la star de télévision a fini par obtenir un rendez-vous au palais de Kensington. Elle s’est même fait inviter pour partager un déjeuner avec la belle-mère de Kate Middleton et Meghan Markle.

Cela s’était produit au milieu de l’année1990, confirmait la même source. Si la journaliste se réjouissait d’avoir obtenu gain de cause, les choses ne se sont pas passées comme les avait imaginés. Lady Di s’était déjà préparée pour lui jouer un mauvais tour.

« Elle pensait qu’Oprah ne recherchait que le sensationnalisme« .

À cette époque, la journaliste suivait un régime particulier et avait perdu, par conséquent, 20 kilos. Pour le déjeuner, Lady Diana avait donc demandé à Darren McGrady, son chef personnel, de faire une recette hypercalorique. « Elle pensait qu’Oprah ne recherchait que le sensationnalisme, comme lorsqu’elle a interviewé Fergie à propos de son livre, et tout ce dont elle voulait parler, c’était de Diana« .