Accueil / People / Cette folle soirée de Johnny Depp en Normandie validée par Vanessa Paradis

Cette folle soirée de Johnny Depp en Normandie validée par Vanessa Paradis

Cette folle soirée de Johnny Depp en Normandie validée par Vanessa Paradis

Cette folle soirée de Johnny Depp en Normandie validée par Vanessa Paradis lors de son interview accordée auprès de nos confrères de ELLE. Les détails.

Le comportement de Johnny Depp en a surpris plus d’un lors de sa venue en France pour présenter City of Lies au Festival du cinéma américain de Deauville. Il s’était offert une folle soirée arrosée en Normandie comme indiqué dans Closer. Il avait été aperçu ivre mort devant un restaurant local à Trouville-sur-Mer. Le papa de Lily-Rose Depp et Jack avait en effet passé la nuit au Les 4 chats, où « il a copieusement arrosé son dîner. Résultat, il a quitté l’établissement à 7h30..totalement saoul et très fatigué ». Cette folle soirée de Johnny Depp en Normandie validée par Vanessa Paradis.

« Et moi, je ne peux pas résister à la fête » !

Tout comme son ex, la blonde de 48 ans adore également faire la fête. Elle l’a confirmé lors de son entretien au magazine ELLE, en marge d’un dossier où il est question de la manière dont le mari de Samuel Benchétrit perçoit la vie. Elle serait grande adepte de l’hédonisme. « C’est une vraie discipline quand on aime faire la fête, et moi, je ne peux pas résister à la fête », assurait celle qui a fait ses débuts sur les planches au théâtre Édouard-VII dans «Maman», de Samuel Benchetrit. Comme l’ont rappelé nos confrères de Voici, l’interprète de Joe Le Taxi aurait peut-on lire, toujours autant « d’appétit de vivre et une façon d’être au monde décomplexée ».

Un proche balance sur Vanessa Paradis !

Vanessa Paradis comme l’a assuré un proche, « n’a aucun problème d’image, elle est toujours très détendue. C’est rare », admettait le confident qui a préféré se livrer sous le sceau d’anonymat.

Si certains magazines people ont laissé entendre que le surprenant comportement de Johnny Depp aurait laissé la mère de ses enfants, totalement honteuse, il faut croire que non ! Et parce que celle qui a été beaucoup critiquée pour sa première au théâtre serait une grande fêtarde. La cherté des places ont beaucoup fait jaser ! « 98 euros le carré or, ça pique ! », aurait-on commenté. Elle n’avait pas eu son mot à dire, répliquait-elle auprès du Parisien lorsque la question lui a été posée.