Accueil / People / Cette déclaration très inquiétante d’Ingrid Chauvin, la mère célibataire !

Cette déclaration très inquiétante d’Ingrid Chauvin, la mère célibataire !

Cette déclaration très inquiétante d'Ingrid Chauvin, la mère célibataire !

Devenue mère célibataire suite à sa séparation avec le père de son enfant, découvrez Cette déclaration très inquiétante d’Ingrid Chauvin. Les détails !

Du jour au lendemain, la célèbre actrice de Demain nous appartient se retrouve seul avec un enfant au bas âge qui avait l’habitude de voir l’autorité ainsi que le visage paternel. Cette déclaration très inquiétante d’Ingrid Chauvin, la mère célibataire.

« À toi Jade, qui n’a jamais été aussi présente, depuis que tu n’es plus…« 

Né le 10 juin 2016, Tom a aujourd’hui, 5 ans. C’est effectivement l’âge où il commence à se poser des questions sur tout ce qui l’entour. Parfois, un enfant se retrouvant dans cet intervalle d’âge peut faire preuve d’imaginations débordantes. Leurs questionnements qui ne connaissent point de limite peuvent nous surprendre.

Au courant l’année 2014, soit environ deux ans avant l’arrivée de Tom, Ingrid Chauvin a perdu sa fille Jade qui avait à peine 5 mois. “Au creux de moi, puis tout contre moi, et à présent partout autour de moi… À toi Jade, qui n’a jamais été aussi présente, depuis que tu n’es plus…”, écrivait-elle le 25 mars 2021 pour rendre hommage à sa défunte fille depuis son fil Instagram. Si elle semble avoir le mot lorsqu’elle s’adresse à ses fans, l’actrice ne sait pas toujours l’attitude à adopter lorsque son fils Tom lui envahit de questions.

« J’ai peur pour Tom tous les jours, je me réveille quasiment chaque nuit avec des sueurs« .

« Maman, si Jade vit sur un nuage, ça veut dire qu’avant elle est morte ?« , lui  demande de tant à autre le petit garçon. »C’est vrai Tom, tu as raison… Mais ça veut dire surtout que la vie ne s’arrête pas vraiment et qu’il y a toujours une part de soi qui reste quelque part. »

« Quand j’étais enceinte de Tom, je lui parlais. J’ai passé des moments où je pleurais beaucoup parce que je revivais ce que j’avais vécu et j’avais ce manque de ma fille. »

« J’ai peur pour Tom tous les jours, je me réveille quasiment chaque nuit avec des sueurs. On ne sera jamais des parents comme les autres. On essaye de prendre sur nous pour ne pas transmettre nos angoisses à notre enfant« . Un chagrin amplifié par sa séparation avec Thierry Peythieu.