Accueil / People, Show Tv / Ce vendeur d’Affaire conclue qui a envoyé balader Sophie Davant.

Ce vendeur d’Affaire conclue qui a envoyé balader Sophie Davant.

Ce vendeur d'Affaire conclue qui a envoyé balader Sophie Davant.

Dans le numéro inédit de l’émission d’enchères de France 2 diffusé ce 17 juin 2021, les téléspectateurs ont rencontré ce vendeur d’Affaire conclue qui a envoyé balader Sophie Davant. La rédaction de Trop Libre vous donne les détails.

Aux commandes ce jeudi 17 juin d’un nouveau numéro d’Affaire conclue, Sophie Davant avait reçu un certain Franck. L’artisan-peintre de profession qui nous venait du Puy de Dôme n’est pas passé inaperçu sur France 2. Ce vendeur d’Affaire conclue qui a envoyé balader Sophie Davant.

Cette sortie du vendeur qui a vite fait déchanter Sophie Davant !

Si Sophie Davant a pour habitude d’accueillir des vendeurs plutôt bavards, il faut dire que celui de ce 17 juin déroge à la règle. Venu se séparer d’un banc de fauteuils noir fabriqué d’antan par les soins des designers américains Charles et Ray Eames, Franck a vite fait déchanter l’animatrice star de France 2. Après fine expertise du meuble en question, Yves Cosquéric ( commissaire-priseur de l’émission, NDLR) l’a estimé pour 900 euros. « Ça vous paraît convenable ? », interrogeait Sophie Davant au vendeur. Après avoir acquiescé, Franck laissait entendre s’attendre à beaucoup plus que cela en salle de ventes. Curieuse comme elle l’est, Sophie Davant voulait alors savoir le montant exact que le vendeur espère en soutirer.

« Mais nous, on n’y est pour rien » !

« Vous avez un seuil plancher au-dessous duquel vous repartez avec ? », lui demandait-elle. S’il n’a pas répondu non, Franck voulait garder cette info pour lui. Contre toute attente, le vendeur de l’envoyer sur les roses. « Je ne vous le dévoilerai pas », lui faisait-il savoir. Franck de rajouter : « Il faut que j’additionne pour cela mes frais de week-end parce que je suis venu passer un bon week-end également ».

Des propos qui n’ont pas directement répondu à la question de la maman de Valentine et de Nicolas, mais qui l’a tout de même beaucoup plu. De quoi même lui pousser à le taquiner un peu. « Ah bah alors nous, lui soulignait Sophie Davant. On n’est pas responsables de ça. Je ne sais pas ce que vous avez fait pendant le week-end, lui assurait encore la Bordelaise star. Mais nous, on n’y est pour rien ! »