Accueil / People / Ce tweet de Karine Basté-Régis va faire trembler les murs de l’Elysée.

Ce tweet de Karine Basté-Régis va faire trembler les murs de l’Elysée.

Ce tweet de Karine Basté-Régis va faire trembler les murs de l'Elysée.

Ce tweet de Karine Basté-Régis va faire trembler les murs de l’Elysée. Il ne va pas du tout plaire à Emmanuel Macron. Ce ne sera pas sans conséquence.

De retour de son séjour à Martinique, le joker d’Anne-Sophie Lapix s’est emparée de son réseau social à l’oiseau bleu pour faire part de son incompréhension. Ce tweet de Karine Basté-Régis va faire trembler les murs de l’Elysée.

« Il est là le scandale » ! 

Face à la hausse des cas de contaminations à la Covid-19 en France, le gouvernement tente par tous les moyens, de contenir la propagation de la pandémie. Karine Baste-Régis s’est déjà alors préparée à passer toute une batterie de tests et de contrôle à son arrivée à l’Aéroport d’Orly à Paris. Elle s’est beaucoup étonnée étant donné que les choses se sont passées autrement ce dimanche 25 juillet.

« Me voici donc à Orly… arrivée de Martinique (en état d’urgence sanitaire)… Aucun test covid demandé, ni au départ ni à l’arrivée/ Aucun contrôle de motif impérieux (pourtant obligatoire)… », tweetait-elle en légende d’une photo prise à l’aéroport.« Comment est-ce possible ?« , « Depuis le début de la pandémie quasi aucun contrôle aux frontières et encore moins sur les vols. Il est là le scandale. Ce n’est pas le pass sanitaire, c’est le manque de contrôle », « Triste constat en effet » ou encore « C’est la France… un pays vraiment à côté de la plaque », réagissaient les internautes dans le fil de commentaires. Si le tweet de Karine Baste-Régis a provoqué une telle réaction sur la Toile, imaginez ce que va en penser le président de la République.

Emmanuel Macron tape du poing sur la table.

Alors que pas plus tard que ce mercredi 07 juillet encore, le mari de Brigitte Macron avait_comme indiqué dans les colonnes du Canard Enchaîné_ tapé du poing sur la table pour manquement aux mesures imposées dans les aéroports parisiens par les antivacs. Pour le président de la République, cela relève non seulement de l’irresponsabilité mais également de l’égoïsme. Emmanuel Macron a déjà choisi un camp, pour le chef de l’Etat, le seul moyen de s’en sortir est de passer par la case vaccination. Ce qui n’est pas l’avis de tout le monde !