Accueil / People / Caroline et Stéphanie de Monaco frappées par la mort

Caroline et Stéphanie de Monaco frappées par la mort

Caroline et Stéphanie de Monaco frappées par la mort

Si les rapports entre les deux sœurs ne sont pas aux beaux fixes, cette douleur pourrait les unir… Caroline et Stéphanie de Monaco frappées par la mort… La rédaction de Trop Libre vous donne tous les détails dans les prochaines lignes.

Caroline et Stéphanie de Monaco frappées par la mort… Les deux princesses seraient dévastées… Elles viennent tout récemment de perdre un être proche qui leur est très cher.

« Il aura fallu cette nouvelle tragédie pour que les deux sœurs finissent par se retrouver unies dans une même douleur ».

« La vie les avait quelque peu séparées, éloignées, peut-on lire ce 18 août dans les colonnes du magazine Ici Paris en se référant à Caroline et Stéphanie de Monaco. Il aura fallu cette nouvelle tragédie pour que les deux sœurs finissent par se retrouver unies dans une même douleur ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @miss_nostalgiamc

Les deux sœurs Grimaldi font face à une mort atroce. Il s’agit de celui de Gianluigi Gelmetti, décédé ce mercredi 11 août 2021 à l’âge de 75 ans à Monaco, tel qu’il a été annoncé par l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo dont il était le chef honoraire depuis 2016.

«C’est avec une très grande tristesse, précise l’orchestre à travers un communiqué. Que le conseil d’administration, la direction et l’ensemble des musiciens et du personnel de l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo viennent d’apprendre le décès ce matin à Monaco de l’ancien directeur artistique et musical et chef honoraire de l’orchestre: le maestro Gianluigi Gelmetti».

« Gianluigi avait une place à part dans le cœur des princesses » !

Comme indiqué dans Ici Paris, « Gianluigi avait une place à part dans le cœur des princesses ». Naturalisé Monégasque, l’homme avait « été emporté brutalement par la maladie ». Il aurait_glisse l’hebdo_ vécu durant assez longtemps avec la maladie. Une maladie que les princesses ont espérée qu’il parviendra à battre, un terrible cancer dont on n’en connaît pas plus les détails. Ses obsèques ont été organisées en petit comité depuis Monte Carlo avant que le magazine ne conclut : « Si les hommes se sont multipliés à travers le monde, le plus émouvant reste sans doute les larmes des deux princesses« .