Accueil / People / Caroline de Monaco, tumeur inquiétante, Ernest August de Hanovre sous haute surveillance

Caroline de Monaco, tumeur inquiétante, Ernest August de Hanovre sous haute surveillance

Caroline de Monaco, tumeur inquiétante, Ernest August de Hanovre sous haute surveillance

Les choses s’annoncent mal pour la princesse Caroline de Monaco, tumeur inquiétante, Ernest August de Hanovre sous haute surveillance… Les détails.

Les vacances n’ont pas été de tous repos pour Caroline de Monaco, tumeur inquiétante, Ernest August de Hanovre sous haute surveillance. Elle garde particulièrement un œil sur ce dernier. Si on les sait séparer depuis près d’une décennie, la princesse Caroline de Monaco n’en est pas moins concernée de l’état de santé de celui qui reste légalement son époux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @caroline.of.monaco

Le prince Ernst August de Hanovre en cure de désintoxication

Elle serait celle qui lui a fait pression pour qu’il intègre un centre de désintoxication en Autriche, un établissement de remise en forme fréquentée par les plus grandes stars en mal. Pour n’en citer que deux, Kate Moss et Elisabeth Hurley avaient déjà par le passé, effectué une cure au sein de l’établissement. L’aînée Grimaldi misait beaucoup sur le fameux centre pour remettre sur pied le prince Ernst August de Hanovre.

Suite à cette récente cure de désintoxication, le cousin éloigné de la reine Elisabeth II a échoué à Ibiza où il a été immortalisé aux côtés de son second fils, Christian. Si le patriarche de la maison de Hanovre était plutôt tranquille à Baléares, celui qui s’est engagé devant la justice australienne à mettre fin à sa dépendance à l’alcool n’a pas attendu longtemps pour replonger à nouveau. « Il vient d’être filmé avec des amis à Ibiza, une bière à la main«, indique Histoires royales bien qu’il se doit de rester sobre durant 3 mois.

Le mari de Caroline de Monaco très amaigrie.

Celui qui a été diagnostiqué d’une tumeur au cou a effectivement été condamné à 10 mois d’emprisonnement avec sursis suite aux accusations de violences et de menaces des forces de l’ordre et certains de ses employés. Interrogé sur la véritable raison de sa présence à Vivamayr, le duc de Brunswick-Lunebourg n’a pas caché qu’il y était en vue de « booster son système immunitaire ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @caroline.of.monaco

D’ailleurs, il a arboré son large sourire dans son allure  très amaigri. Il cherche par ailleurs, à « réduire le stress«.  Avec franchise, il a en outre manifesté son désir de vouloir reprendre quelques kilos. Dans ses 1m82, il a rappelé qu’il ne pèse que 60 kilos.