Accueil / People / Caroline de Monaco, ce reproche à Charlène, « la gentille petite paysanne » ! 

Caroline de Monaco, ce reproche à Charlène, « la gentille petite paysanne » ! 

Caroline de Monaco, ce reproche à Charlène, "la gentille petite paysanne" ! 

Entre les deux femmes, les rapports sont loin d’être aux beaux fixes. Caroline de Monaco, ce reproche à Charlène, « la gentille petite paysanne » ! 

Il faut croire que Nicole Coste ne serait pas la seule à avoir eu sa revanche, la maman d’Andréa, Charlotte, Pierre Casiraghi et d’Alexandra de Hanovre elle aussi, observe de loin cet enchaînement d’épreuves avec lequel compose l’épouse du prince Albert durant des mois déjà. Caroline de Monaco, ce reproche à Charlène, « la gentille petite paysanne » ! 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Revista aja ! (@revista.aja)

Charlène et Caroline de Monaco, l’origine de leur brouille dévoilée

L’aînée des Grimaldi n’aurait toujours pas digéré certains des comportements de sa belle-sœur tel qu’il a été dévoilé en janvier dernier dans les colonnes de Public. La princesse Caroline de Monaco ne supporterait pas son côté rébellion, notamment vis-à-vis des protocoles. Comme indiqué dans Paris-Match, Charlène de Monaco se « croyait intouchable ». Voilà qui la permettait à n’en faire qu’à sa tête.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Francesca Rossi (@asiafrancescarossi)

Elle aime s’octroyer des « libertés autrefois inconcevables(…)  De plus en plus fréquemment, en dernière minute, elle annule les apparitions qu’elle est censée assurer. Briller par son absence vire au plaisir », peut-on lire. De nature pointilleuse, cette attitude faisait à chaque fois bouillonner de l’intérieur la fille du prince Rainier III et de Grace Kelly au point que celle-ci n’arrive toujours pas à faire une passe sur leur présumée rivalité.

« La gentille ‘petite paysanne’ paraît dorénavant prête à rendre publique sa révolte…Quitte, pour ce faire, à tout envoyer valser ».

Paris Match prédisait à l’époque une révolte publique de la part de l’ancienne nageuse olympique. Une révolte beaucoup plus sérieuse que les dîners manqués. « La gentille ‘petite paysanne’, terme avec lequel Charlène de Monaco se dépeignait elle-même dans Paris Match, paraît dorénavant prête à rendre publique sa révolte…Quitte, pour ce faire, à tout envoyer valser ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Para Ti Revista (@paratirevista)

Mais aujourd’hui, « elle a finalement été rattrapée par ses problèmes de santé » qui ne semblent pas en finir. Elle vient ce mercredi 1er septembre d’être hospitalisée à Durban. En effet, la femme de 43 ans « a été transportée à l’hôpital en ambulance tard dans la nuit de mercredi à jeudi après s’être effondrée en raison de complications suite à la grave infection de l’oreille, du nez et de la gorge qu’elle a contractée en mai ». Fort heureusement, il y a eu plus de peur sue de mal, elle a déjà pu quitter les lieux ce vendredi même.