Accueil / People / Brutalement attaquée pour ses débuts, Laurence Boccolini fait une fracassante déclaration !

Brutalement attaquée pour ses débuts, Laurence Boccolini fait une fracassante déclaration !

Brutalement attaquée pour ses débuts, Laurence Boccolini fait une fracassante déclaration !

La première émission aux commandes de Tout le monde veut prendre sa place a créé un véritable événement. Brutalement attaquée pour ses débuts, Laurence Boccolini fait une fracassante déclaration. On vous raconte tout !

Le lundi 09 août 2021, Laurence Boccolini a présenté Tout le monde veut prendre sa place. Depuis l’officialisation de son nouveau poste suite à la démission de Nagui, l’ancienne animatrice vedette de Maillon faible se retrouve au centre de toutes les actus télé. Si on s’acharne sur sa personne, ce n’est toujours pour vanter ses mérites. Pour tenter de faire le buzz, certaines personnes n’hésiteraient même pas à faire l’impensable. Brutalement attaquée pour ses débuts, Laurence Boccolini fait une fracassante déclaration.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

Laurence Boccolini…à la merci de la presse people.

Tout a commencé par cette récente entrevue qu’elle a accordée à la rédaction de Télé 7 Jours. En se livrant ouvertement sur son début de carrière chez TF1, Laurence Boccolini s’est livrée à la merci de la presse people. À la seconde près de la première publication de son entretien, des milliers d’articles ont jailli de tous azimuts, interprétant ses propos au gré de leurs humeurs.

Ce qui a obligé la principale intéressée à clarifier les choses. Très active sur les réseaux sociaux, elle s’est saisie de son fil Instagram pour dire tout ce qu’elle pense.

« Côté tacle, méchanceté, et amertume ce n’est pas mon genre ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

« Ah la la depuis 3 jours je lis les mêmes trucs, débutait-elle. “ Son tacle bien senti a son ex-employeur », “ ça a le mérite d’être clair” et “ bim dans la tronche de tf1« , rapportait-elle. Enfin…bref, personne ne parle du contexte de l’interview où le journaliste me demandait si j’avais gardé des contacts avec la DERNIÈRE direction, enchaînait-elle.

D’une façon ou d’une autre, poursuivait-elle, « j’en avais même pas avant quand j’y étais. Quant au fait si j’avais fait le bon choix en partant du coup vu que je ne faisais quasi plus rien ! Ma réponse “j’aurais dû partir plus tôt “et ça, je confirme, déclarait-elle. Mais alors côté tacle, méchanceté, et amertume ce n’est pas mon genre. Donc merci de ne pas m’en inventer…« , a-t-elle conclu.