Accueil / People, Show Tv / Bruno (12 Coups de midi) : accusé de favoritisme, il répond cash !

Bruno (12 Coups de midi) : accusé de favoritisme, il répond cash !

Bruno (12 Coups de midi) : accusé de favoritisme, il répond cash !

Le débat vieux de 10 ans revient encore sur le tapis après le record battu par l’actuel champion du jeu méridien de TF1. Bruno (12 Coups de midi) : accusé de favoritisme, il répond cash !

Il n’est toujours évident d’être la star d’une émission télé suivie quotidiennement pas des millions de fidèles téléspectateurs. Fifou Dingo, invaincu depuis plus de 200 émissions est systématiquement la cible privilégiée des internautes sur tous les réseaux sociaux. Son exploit ne cesse d’amener certaines catégories de gens à s’interroger sur ses affinités avec la production du jeu. En effet, ses détracteurs pensent que Jean-Luc Reichmann et son équipe trient les questions posées au jeune homme pour le maintenir le plus longtemps possible dans son fauteuil de Maître de midi. Bruno (12 Coups de midi) : accusé de favoritisme, il répond cash.

« Pour savoir si j’ai été favorisé, il faut demander ça à la production…Ils ne me l’ont pas dit en tout cas« .

« C’est très difficile de juger le niveau de difficulté des questions. Moi, j’essaie de répondre juste« , réagissait-il lorsque nous confrères de Télé Star lui avait demandé. « Pour savoir si j’ai été favorisé, il faut demander ça à la production, répondait-il par la suite, avant d’ajouter: Ils ne me l’ont pas dit en tout cas« .

Ce mercredi 25 août 2021, le jeune brun à large sourire conserve sa série d’invincibilité et avait signé sa 211ème victoire. Bruno se rapproche pas à pas vers le seul record d’Éric qu’il n’a pas encore dépassé. Il s’agit en effet du total de gains et de cadeaux remportés par le Breton. Jusqu’à preuve du contraire, le père de famille reste devant Bruno à ce sujet.

Bruno (12 coups de midi) est très fier de son parcours dans le jeu.

D’une façon ou d’une autre, le jeune homme est fier de ce qu’il a déjà pu accomplir. Il en profite d’ailleurs jour après jour.
Pour « le moment, j’ai essayé de ne pas me mettre la pression, affirmait-il. Maintenant, je ressens de la fierté, avouait-il. C’est un jeu qui a onze ans, l y a eu 4 000 émissions et plus de 12 000 candidats. Donc être le premier d’une émission qui a vu passer autant de monde, c’est énorme« ,a-t-il terminé.