Accueil / People / Anne Sila : l’ex-star de The Voice poignardée à mort par son petit ami !

Anne Sila : l’ex-star de The Voice poignardée à mort par son petit ami !

Anne Sila : l’ex-star de The Voice poignardée à mort par son petit ami !

Anne Sila, l’ex-star de The Voice poignardée à mort par son petit ami, la chanteuse livre une confidence glaçante…

Quelques mois avant son passage très remarqué dans le célèbre programme de télécrochet de la première chaîne, The Voice, Anne Sila a failli perdre la vie. En effet, la jeune chanteuse a été  victime d’un effroyable drame qu’on entend ou ne voit pas tous les jours dans les médias. Un événement inimaginable. Aucun mot connu des Hommes ne peut qualifier ce qu’elle a vécu.

Cet acte de lâcheté…

Le 29 mars de l’année 2014, elle a été poignardée à de nombreuses  reprises par un petit ami mécontent. Si elle n’a pas dévoilé la principale cause qui a poussé le jeune homme d’agir ainsi , elle a raconté qu’après le fait, le coupable l’a laissé tomber en prenant en toute logique la fuite. Mais il faut dire que son heure n’a pas encore sonné car Anne Sila a été secourue à temps.

Par contre, ce drame inqualifiable a laissé une montagne de traumatisme. Tout au long de son existence, elle cherchait à chasser ce tableau sanguinaire de sa tête, sans vraiment réussir. C’est ainsi qu’elle a eu l’idée de se raser la tête, poussée par une philosophie indienne. Interrogée par nos confrères de Télé Loisirs, la célèbre chanteuse explique cette histoire de cheveux.

« Nos cheveux gardent en mémoire nos souvenirs ».

J’ai entendu dire, expliquait-elle sans certitude, c’est peut-être totalement faux, enchaînait-elle d’ailleurs, que les Indiens ont les cheveux longs car ils considèrent qu’il y a des souvenirs dans les cheveux. Ils estiment en fait que nos cheveux gardent en mémoire nos souvenirs. L’ancienne candidate de The Voice a donc décidé de faire l’inverse. Autant vous dire qu’évidemment au moment de mon premier The Voice, après ce que j’avais vécu, précisait-elle vers la fin, je n’avais pas forcément envie de garder mes souvenirs…”.

Si cela n’avait pas totalement résolu le fond de son traumatisme, elle est tout de même parvenue à tourner la page et avancer dans la vie. La preuve, six ans après le drame, elle souriait pour la première fois et a pris une nouvelle résolution de refaire pousser ses cheveux. La rédaction de Trop-libre lui souhaite d’ailleurs tout le bonheur du monde.