Accueil / People / Amandine Pellissard (Familles nombreuses) évoque ses injections aux lèvres : « Je ne me transformerai pas en Maeva Ghennam ! »

Amandine Pellissard (Familles nombreuses) évoque ses injections aux lèvres : « Je ne me transformerai pas en Maeva Ghennam ! »

Amandine Pellissard (Familles nombreuses) évoque ses injections aux lèvres : Je ne me transformerai pas en Maeva Ghennam !

Amandine Pellissard (Familles nombreuses) évoque ses injections aux lèvres et lâche une remarque qui ne passe pas inaperçue sur Maeva Ghennam. Retour sur ses confidences CHOCS.

La mère de huit enfants s’est saisie de son compte Instagram pour faire une grosse mise au point. Amandine Pellissard (Familles nombreuses) évoque ses injections aux lèvres : « Je ne me transformerai pas en Maeva Ghennam ! », rassurait-elle ses 224 000 abonnés Instagram lors d’un live.

« Vous êtes tout aigris » !

Quelques mois plus tôt, Amandine Pellissard avait révélé avoir eu recours à une augmentation du volume de ses lèvres ainsi qu’à un gommage des rides multi-zones. Depuis, la trentenaire est critiquée comme jamais. Des remarques qu’elle n’a pas manqué d’y répondre.

« Amis détracteurs/trices… Mettez du bonheur dans vos vies… de la couleur, des artifices ou du botox, écrivait-elle avant de poursuivre : Mais faites-vous du bien… Vous êtes tout aigris… Vous n’avez plus goût à rien… Vous m’inquiétez ». Amandine Pellissard a profité de son Instalive de ce samedi 25 septembre pour faire quelques aveux sur la médecine esthétique.

« J’ai fait les lèvres, les rides d’expression, rides du lion et rides de la patte d’oie » !

La compagne d’Alexandre commença alors par énumérer les injections de botox qu’elle avait effectuées. « J’ai fait les lèvres, les rides d’expression, rides du lion et rides de la patte d’oie », mentionnait-elle. Un internaute lui avait alors demandé si elle avait oui ou non fait un partenariat avec une clinique ? « Non les injections ne sont pas une collaboration, lui répondait-elle avec toute la franchise qui la caractérise. Vous savez, en France on ne peut faire de collaborations pour des actes médicaux. C’est absolument interdit. Vous pouvez en faire pour des soins, mais pas pour de la médecine esthétique, réitérait-elle. Même si j’aime beaucoup la clinique ».

Celle-ci de juger nécessaire d’informer sa communauté sur un point. « J’ai fait une collaboration avec elle car il s’agissait d’un ‘coolsculpting’ (soin pour le ventre, NDLR)… ». Toutefois, rajoute-t-elle, elle ne compte pas abuser du botox et ce, pour une raison bien particulière. « Non, je ne me transformerai pas en Maeva Ghennam, il n’y a pas de danger. Ne vous inquiétez pas ! », avait-elle conclu avec hilarité.