Accueil / People / Alexandra Lamy : Cette claque subtile à Sophie Marceau

Alexandra Lamy : Cette claque subtile à Sophie Marceau

Alexandra Lamy : Cette claque subtile à Sophie Marceau

La grande annonce d’Alexandra Lamy est une claque subtile à Sophie Marceau. On vous dévoile tout dans les détails près.

Alexandra Lamy s’est récemment emparée de son compte Instagram pour faire une grande annonce. Une annonce perçue comme une petite attaque à la  compagne de Richard. C. Cette dernière à qui également Michel Cymes, le plus célèbre médecin du PAF s’en est pris. La rédaction de Trop Libre vous invite à découvrir cette claque subtile d’Alexandra Lamy à Sophie Marceau.

Michel Cymes pulvérise Sophie Marceau

Après les propos qu’elle avait tenus au sujet de la vaccination contre le Covid-19, l’ex-compagne du chef étoilé Cyril Lignac s’est attirée les foudres de bien de monde dont Michel Cymes. Ce dernier qui n’est pas allé de main morte pour attaquer l’actrice dans La Boum. « Je pense que quand on est connu et qu’on va contre l’avis des plus grands scientifiques mondiaux, on ferait mieux de se taire et de garder son avis pour soi », lâchait sans ambages l’acolyte d’Adriana Karembeu auprès de nos confrères de Télé Star.

Ces propos polémiques de Sophie Marceau.

 » Ayé, c’est fait, vaccinée ! Donc Ok pour les restau, ciné, théâtre« , annonçait toute joyeuse l’ex-compagne de Jean Dujardin sur le célèbre réseau social. Un post qui ressemble à un tacle subtil envoyé à l’endroit de Sophie Marceau, notamment que l’on sait combien elle est contre toute idée de vaccination.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Marceau (@sophie.marceau_)


En pleine promotion de son film, Sophie Marceau avait été invitée à répondre à une série de question posée par les journalistes du Journal du Dimanche JDD. Arrivée à une thématique de la vaccination, la star ne se faisait pas prier pour faire part de son avis bien tranché sur la question.

« Je ne suis pas contre les vaccins, se défendait-elle avant de poursuivre : « Et il n’est pas question de mettre autrui en danger. Je trouve juste qu’en France, on a tendance à prendre trop de médicaments. On ferait mieux d’apprendre aux gens à mieux se soigner naturellement et à se nourrir sainement.«