Accueil / People / Alain Delon vit un enfer, un projet cher à son cœur annulé !

Alain Delon vit un enfer, un projet cher à son cœur annulé !

Alain Delon vit un enfer, un projet cher à son cœur annulé !

Les mauvaises nouvelles n’en finissent pas. Après la perte de son ami, Jean-Paul Belmondo. Alain Delon vit un enfer, un projet cher à son cœur annulé !

Ces derniers temps, Alain Delon ne connaît pas des jours heureux ! A côté de la mort de Jean-Paul Belmondo, à qui un hommage national a été consacré ce jeudi 09 septembre 2021, Alain Delon vit un enfer, un projet cher à son cœur annulé !

« Ce coup de massue » !!!

«Alors qu’il s’apprêtait à célébrer un grand moment de sa carrière, le samouraï a reçu un véritable coup de massue », indique Paris Hebdo à la Une de son numéro en date de cette semaine. Le magazine fait allusion à ce soi-disant hommage avorté à Hollywood Boulevard, où il devait recevoir son étoile sur le Walk of Fame comme annoncé dans les colonnes du magazine «Paris Match».

Informations démenties par Ana Martinez. Des fausses révélations qui ont fait sortir de ses gonds la vice-présidente des relations avec les médias et productrice pour Hollywood Walk of Fame. « C’est absolument faux non ? Sauf erreur, précisait celle-ci. Il n’a jamais été annoncé comme récipiendaire », donnait-elle le ton. « Nous ne pouvons prendre en compte que les demandes qui sont envoyées. Cela ne s’est jamais produit, assurait-elle avant d’avouer combien elle est « sidérée que Paris Match ait écrit un article sans même » leur « demander la confirmation ».

« Je suis bouleversé(…) Ça m’a fait un mal fou » !

Des propos qui tombent mal, notamment dans l’état où Alain Delon se trouve actuellement. Le monstre du cinéma avait révélé avoir été « fracassé » et « effondré » par la mort de son ami, Jean-Paul Belmondo.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Delons X ⭐️ (@delonsandart)

« Il y a eu Belmondo, il y a eu Gabin, il y a eu Ventura, il n’y en a pas beaucoup d’autres », déclarait-il auprès des journalistes d’Europe 1. « C’est un confrère, cela fait 60 ans qu’on se connaissait, qu’on travaillait ensemble et qu’on était tellement proches l’un de l’autre. Je suis bouleversé », réitérait le papa d’Alain-Fabien Delon. « Ça m’a fait un mal fou, décrivait-il. Il avait mon âge. On a fait le cinéma français tous les deux, lui et moi, on est deux icônes du cinéma français, on ne peut pas parler de l’un sans parler de l’autre », terminait Alain Delon.