Accueil / People, Show Tv / Agacée par Julien Cohen, Anne-Catherine Verwaerde supplie une vendeuse de l’aider !

Agacée par Julien Cohen, Anne-Catherine Verwaerde supplie une vendeuse de l’aider !

Agacée par Julien Cohen, Anne-Catherine Verwaerde supplie une vendeuse de l’aider !

L’acheteur star de Fance 2 ne fait plus l’unanimité comme à l’époque de Pierre-Jean Chalençon où il a fait le bonheur de tous. Agacée par Julien Cohen, Anne-Catherine Verwaerde supplie une vendeuse de l’aider. Retour sur ce moment particulièrement intense entre les deux visages phares d’Affaire conclue.

Suite au départ inattendu de Pierre-Jean Chalençon dans le programme d’enchères de France 2, l’homme d’affaires et antiquaire est devenu le chouchou du public. Un statut qui lui pousse parfois à n’en faire qu’à sa tête. Autrement dit, l’acheteur se permet de tout faire sur le plateau de l’émission. Recruté au courant de l’année 2017, ses camarades commencent à ne plus le supporter. Agacée par Julien Cohen, Anne-Catherine Verwaerde supplie une vendeuse de l’aider.

Aux commandes d’un nouveau numéro d’Affaire conclue, diffusé ce mercredi 16 juin 2021, Sophie Davant recevait une certaine Ophélie. Elle vient expressément de Seine-et-Marne pour vendre un brûle-parfum asiatique. Un objet qui a suscité beaucoup l’intérêt chez les acheteurs de la deuxième chaîne.

« Vous pouvez vous occuper de Julien ? C’est un enfant un peu dissipé ».

Avant de passer à la séance d’expertise, l’animatrice l’avait confortée, comme à l’accoutumée, à celle des présentations. C’est ainsi qu’on a appris que la candidate du jour est une enseignante en classe de maternelle. Une information qui a tout de suite interpellé Anne-Catherine Verwaerde.

Depuis l’instant où elle a appris son métier, elle l’a traité comme la sauveuse que l’émission a toujours attendue pour encadrer leur « enfant ». À cela, elle ne s’est pas retenue une seule seconde pour lui demander directement de l’aide. « Vous pouvez vous occuper de Julien ? Lui demandait en effet la Belge. C’est un enfant un peu dissipé », ajoutait-elle devant son collègue.

La réaction surprenante de Julien Cohen face à l’attaque d’Anne-Catherine Verwaerde.

Une pique que l’homme aux lunettes bleues n’avait pas mal prise. « J’étais hyperactif alors j’avais des problèmes à l’école, s’expliquait alors Julien Cohen devant l’étonnement général de l’enseignante. Et quand j’ai commencé à donner des cours de maths à mon professeur de maths, c’était compliqué », confessait par la suite l’acolyte de Pierre-Jean Chalençon. Une confidence qui n’a pas du tout rassuré Anne-Catherine Verwaerde. Affaire à suivre…