Vox, vers la fin de l’exception espagnole

A lire : la nouvelle étude de la Fondation, formidablement instructive !

Les élections régionales andalouses de décembre 2018 ont provoqué une surprise majeure en Espagne puisque, pour la première fois, Vox, un parti politique appartenant à la droite radicale, a obtenu assez de voix pour être représenté au niveau régional. Fort de douze députés, ce parti est devenu un faiseur de majorité pour assurer la gouvernance de la région. Vox est ainsi passé d’une représentation minimale et circonscrite au domaine municipal à un parti ayant le potentiel pour gouverner l’Andalousie. Depuis lors, ses prétentions électorales ont été renforcées et sa présence dans les institutions pourrait être déterminante pour la formation des futures majorités aux différents niveaux de gouvernement. Lors des élections européennes du 26 mai 2019, si Vox a réalisé un score légèrement inférieur à celui qu’avaient prévu certains sondages, le parti a néanmoins quadruplé son score par rapport aux dernières élections, passant de 1,6 % en 2014 à 6,2 % en 2019. L’irruption de Vox semble ainsi avoir mis fin à une exception espagnole dans le paysage politique européen.

Ce texte a été écrit par Astrid Barrio, professeure à l’université de Valence.

 

&nbsp

159_VOX_2019-08-26_web by Fondapol on Scribd

Qu'en pensez-vous?