Articles Tagués 'emploi'

Les 5 failles du modèle social français

Les 5 failles du modèle social français

Il est coutume d’écrire que le monde nous envie notre modèle social. L’économiste Jean-Olivier Hairault soutient une thèse opposée dans son livre Ce modèle social que le monde ne nous envie plus, paru en 2015. Selon lui, le choix de l’inactivité s’est fait au prix d’un chômage de masse et de l’appauvrissement du pays.

Travail et emploi à l’ère du numérique

Travail et emploi à l’ère du numérique

Quelles sont les pratiques numériques des services publics de l’emploi dans le monde ? C’est l’ambitieux programme du rapport « Le travail emploi numérique : les nouvelles trajectoires », remis à Myriam El Khomri, la Ministre du Travail de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, mercredi 6 janvier 2016. Le Cnnum a été chargée par la Ministre d’une saisine au sujet du travail, de l’emploi et du numérique, afin d’expliciter l’impact de la révolution numérique sur les nouveaux métiers et les nouvelles compétences, mais aussi la conduite de la transformation numérique des entreprises.

Qui sont les véritables ennemis de l’emploi ?

Qui sont les véritables ennemis de l’emploi ?

Les économistes Pierre Cahuc et André Zylberberg ont réédité en 2015 leur ouvrage paru en 2004 sous le titre Le Chômage, fatalité ou nécessité ? Selon eux, l’échec des politiques de l’emploi depuis 40 ans est dû à une mauvaise connaissance du fonctionnement du marché du travail et à l’absence d’évaluation des différentes interventions publiques.

En Espagne, le vote contestataire bénéficie aux centristes réformistes

En Espagne, le vote contestataire bénéficie aux centristes réformistes

Dimanche 20 décembre, les citoyens espagnols sont appelés aux urnes pour élire leurs députés, et indirectement le nouveau chef du gouvernement. Les sondages d’intentions de vote témoignent tous d’une même tendance : le parti centriste Ciudadanos (Citoyens) bénéficie d’une dynamique exceptionnelle. Crédité de 3% des intentions de vote au début de l’année 2015, il remporterait 19% des voix dimanche, dépasserait Podemos (gauche radicale) et ferait presque jeu égal avec le PSOE (centre-gauche) et le PP (droite conservatrice).