Articles Tagués 'droit'

Le chemin des morts

Le chemin des morts

L’épaisseur de l’ouvrage -seulement 54 pages- est inversement proportionnelle à sa puissance narrative. Le chemin des morts est une expression basque qui désigne le chemin reliant la maison du défunt à l’Église du village, sentier singulier emprunté pour se rendre aux funérailles. Le chemin des morts, c’est aussi le récit autobiographique de François Sureau, énarque et ancien maître des requêtes au Conseil d’État.