Articles Tagués 'Crise sociale'

Les « Trente malthusiennes » ou la France malade de la stagnation administrée

Les « Trente malthusiennes » ou la France malade de la stagnation administrée

Ce malthusianisme économique est une marque du triomphe de l’esprit de défaite et de rationnement sur celui de conquête et de création. Par peur de l’inconnu et du risque, la France a tourné le dos au dynamisme. Jamais les politiques ne se sont sérieusement penchées sur les manières de faire croître par la performance, l’innovation et la libre concurrence. Elles ne cherchent plus à inventer, encore moins à se surpasser. Elles ont privilégié la stabilité rigide à la mobilité et à la « fluidité ».

« Désintégration Française » et intégration en panne : les maladies de la France

« Désintégration Française » et intégration en panne : les maladies de la France

L’auteur de « l’Histoire de France interdite » (2014), Dimitri Casali, revient dans son nouvel ouvrage, « Désintégration française » sur les principaux maux qui minent notre pays. Après avoir posé un diagnostic inquiétant, l’auteur montre le processus d’autodestruction à l’œuvre au sein même de l’Education nationale et ses effets sur la mémoire, notamment de la colonisation, mais aussi sur le modèle d’intégration.

Malaise dans la fonction publique

Malaise dans la fonction publique

Les programmes des candidats à l’élection présidentielle ne sont pas à la hauteur du profond malaise de la fonction publique. La gauche, officiellement, ne soulève pas la question, se posant en défenseur d’un modèle social français qui irait naturellement de pair avec une administration pléthorique et la droite promet des réductions drastiques d’effectifs, sans jamais préciser exactement où ni comment. La fronde récente des policiers, la crise persistante de l’école montrent pourtant qu’il y a urgence à relever ce défi porteur de lourds enjeux sociaux et politiques.

« Les pathologies politiques françaises » : La fièvre obsidionale

« Les pathologies politiques françaises » : La fièvre obsidionale

Alain Duhamel ausculte dans son dernier livre les « pathologies politiques françaises ». Fort de sa connaissance de l’histoire politique française et de son expérience du milieu politique, il s’essaie à un diagnostic des maux qui affligent le pays.Il en identifie huit, à savoir l’inconstance, le déclinisme, l’égalitarisme, le nationalisme, le conservatisme, l’extrémisme, l’intellectualisme et la discorde. Sans établir entre eux de hiérarchie, bien qu’en insistant plus lourdement sur le poids de l’inconstance et de la discorde comme facteurs de la crise politique actuelle, il dresse une généalogie de ces pathologies pour expliquer combien elles pèsent sur le présent.