Perspectives

Brexit : vers un « Royaume Désuni » ?

Brexit : vers un « Royaume Désuni » ?

Après que la Grande-Bretagne a voté « Leave » le 23 juin dernier, un petit texte, passé jusque-là inaperçu a commencé à faire parler de lui dans les hautes sphères bruxelloises. Ce texte, c’est bien entendu l’article 50 du Traité de Lisbonne qui donne la marche à suivre pour un Etat qui souhaite quitter l’Union européenne. Après des mois de discussions et d’âpres débats, Theresa May, la Première Ministre britannique l’a activé mercredi 29 mars. Retour sur le divorce annoncé entre le Royaume-Uni et l’UE.

L’ONU et la responsabilité de protéger : l’échec syrien

L’ONU et la responsabilité de protéger : l’échec syrien

Selon le document final du Sommet mondial de l’ONU en 2005, les Etats doivent en premier protéger leurs populations d’éventuelles violations à leur sécurité, de quelque forme que ce soit ; il incombe à la communauté internationale d’encourager lesdits Etats à mettre en œuvre cette protection ; si l’Etat ne veut ou ne peut pas assurer cette protection, alors il perd son droit de bénéficier de l’article 2 §7 de la Charte des Nations-Unies consacrant le principe de non-ingérence, et c’est la responsabilité de la communauté internationale de protéger les populations concernées.

Arabie Saoudite et Iran, une guerre d’influence pour un leadership régional

Arabie Saoudite et Iran, une guerre d’influence pour un leadership régional

Alors que l’Iran étend sa zone d’influence depuis le retrait des troupes américaines d’Irak, l’Arabie Saoudite doit repenser ses relations internationales. La conférence intitulée « la course au leadership régional de l’Arabie Saoudite » qui s’est tenue le 21 février à la Sorbonne était organisée par l’institut Meydane, et animée par Bertrand Besancenot, ancien ambassadeur de France en Arabie Saoudite de 2007 à 2016. Elle a été l’occasion de mieux comprendre la position actuelle du royaume saoudien, et notamment en ce qui concerne ses relations internationales.

Administration Trump : cabale médiatique ou réel amateurisme ?

Administration Trump : cabale médiatique ou réel amateurisme ?

Misogyne, raciste, irresponsable… Donald Trump a été la cible, à tort ou à raison, d’un lynchage médiatique de la presse occidentale : présenté lors de la campagne présidentielle américaine comme un despote en puissance menaçant la démocratie. Le parti pris évident des médias contre lui amène donc à questionner leur objectivité et à mettre en perspective les différents couacs qui sont advenus depuis le début de sa présidence.