Livresque

Le monde en 2035 vu par la CIA

Le monde en 2035 vu par la CIA

Tous les quatre ans, à l’entrée en fonction du nouveau président des Etats-Unis, la CIA dresse pour lui un bilan de l’état du monde et effectue des prévisions sur les années à venir. Basé sur l’interview de 2500 experts répartis dans 35 pays, le rapport de la CIA sur l’état du monde en 2035, baptisé le « paradoxe du progrès » a été rendu public afin de favoriser le débat et de sortir de l’entre soi des services de renseignement.

Le Front national et les dangers de rabattre l’ancien sur le nouveau

Le Front national et les dangers de rabattre l’ancien sur le nouveau

Alors que les derniers sondages indiquent une candidate Front national en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, il est bon de s’arrêter sur la montée en puissance de ce parti et d’essayer de comprendre comment il a pu imposer sa vision sur la scène politique française. L’entreprise, louable, de Michel Eltchaninoff dans son dernier livre, Dans la tête de Marine le Pen, s’inscrit dans ce projet. Loin d’une littérature d’anathèmes qui, si elle rassure à bon compte, ne parvient pas à analyser la nouveauté de la situation politique, le philosophe entend prendre au sérieux le parti d’extrême-droite.

Le désastre de l’école numérique : plaidoyer pour une école sans écrans.

Le désastre de l’école numérique : plaidoyer pour une école sans écrans.

L’école numérique, c’est un choix pédagogique irrationnel car on n’apprend pas mieux, et souvent moins bien, par l’intermédiaire d’écrans. C’est le gaspillage de ressources rares, c’est une étonnante prise de risque sanitaire, c’est ignorer les risques psychosociaux. Pas d’alarmisme, mais un parti pris sans concession : le miracle de l’école numérique n’aura pas lieu à en croire Philippe Bihouix et Karine Mauvilly, auteurs du « désastre de l’école numérique ».

Les chemins sinueux de l’émancipation des juifs : une réflexion d’hier et d’aujourd’hui

Les chemins sinueux de l’émancipation des juifs : une réflexion d’hier et d’aujourd’hui

Bruno Karsenti signe ici un ouvrage de qualité en raison de la finesse de son analyse, ainsi que pour l’effort de clarté qui irrigue l’ensemble de son propos. L’auteur aborde « la question juive » de manière académique et détaillée pour déceler le jaillissement de l’émancipation à travers le mouvement d’individualisation du sujet juif moderne. Une réflexion qui trouve un écho particulier aujourd’hui.