Erwan Le Noan

Des risques de prétendre que la politique n’est pas un métier

Des risques de prétendre que la politique n’est pas un métier

Le 4 février, Emmanuel Macron, faisant écho à une revendication partagée dans l’opinion, a proclamé : « La politique n’est pas un métier ». Le propos est populaire (populiste ?) et on le comprend : les Français sont las de voir les mêmes visages au moment d’exercer leurs choix démocratiques. Pour autant, il n’est pas interdit de penser qu’il frappe à côté de sa cible.