Tous les articles de Chloé Lourenço

L’effet Martin Schulz a fait « pschitt »

L’effet Martin Schulz a fait « pschitt »

Son crâne dégarni, ses yeux bleus bienveillants et sa barbe qui commence à blanchir font de Martin Schulz un personnage aimé et connu tant en Europe qu’en Allemagne. Cet europhile de la première heure aura passé 22 ans entre Strasbourg et Bruxelles, d’abord comme eurodéputé pour le Parti socialiste européen (PSE), ensuite comme président du Parlement européen. Après avoir conquis le cœur des Européens, Martin Schulz espère, à tout juste 61 ans, conquérir le cœur des Allemands lors des élections législatives du 24 septembre prochain. Pourtant, celui que l’on donnait gagnant il y a peu, va de défaites en échecs et le SPD est en mauvaise posture.

Trump : l’heure du bilan

Trump : l’heure du bilan

20 janvier – 6 mai 2017. Donald Trump a officiellement passé le cap des 100 jours à la tête des Etats-Unis. Le président veut afficher un bilan nourri, mais peine à trouver une cohérence. Il déploie avec frénésie beaucoup d’efforts pour convaincre le public qu’aucun autre occupant du Bureau ovale n’avait fait autant que lui en 100 jours. Quel bilan peut-on vraiment faire ?

Poussée de fièvre contestataire au Venezuela

Poussée de fièvre contestataire au Venezuela

Depuis la mort du « comandante » Hugo Chavez en mars 2013, qui dirigeait d’une main de fer la petite république bolivarienne, le Venezuela traverse une sévère crise économique, sociale et politique. Le pays, qui possède pourtant des ressources pétrolières considérables, n’arrive pas à se sortir de la tempête dans laquelle il est plongé. En 3 semaines de manifestation, 29 personnes ont été tuées et quelques 500 autres ont été arrêtées.

Le désarmement de l’ETA : le défi de la paix au Pays basque  

Le désarmement de l’ETA : le défi de la paix au Pays basque  

ETA, 3 lettre blanches sur fond bleu et un chiffre : plus de 800 morts en 5 décennies. ETA, 100 fois annoncé moribond et 100 fois renaissant. ETA, pour « Euskadi Ta Askatasuna », soit « Le Pays Basque et la liberté ». Le 8 avril dernier, une page de l’histoire du Pays Basque a été tournée. En rendant définitivement les armes de l’organisation séparatiste, aux autorités françaises, la société civile espère bien avoir mis fin à la violence dans cette région coupée en deux par la frontière. Retour sur 58 ans d’assassinats, d’enlèvements et d’exactions de l’ETA.