Tous les articles de Alexandre Colin

Élections en Irlande : comment expliquer les performances économiques du « Celtic Tiger » par rapport au reste de la zone euro ?

Élections en Irlande : comment expliquer les performances économiques du « Celtic Tiger » par rapport au reste de la zone euro ?

Les Irlandais sont appelés aux urnes ce vendredi 26 février pour élire leurs députés et choisir indirectement leur prochain Premier ministre. Gouvernée depuis 2011 par une coalition regroupant Fine Gael (centre-droit) et le Labour Party (social-démocrate), l’Irlande connaît depuis 2013 la plus forte croissance économique de la zone euro. La reprise irlandaise fait débat : l’Irlande est-elle en train de récolter les fruits de la dévaluation interne (baisse des salaires et des coûts de travail) et de l’assainissement de ses finances publiques permis par les mesures d’austérité ? Au contraire, d’autres facteurs endogènes et exogènes jouent-ils un rôle plus important ?

En Espagne, le vote contestataire bénéficie aux centristes réformistes

En Espagne, le vote contestataire bénéficie aux centristes réformistes

Dimanche 20 décembre, les citoyens espagnols sont appelés aux urnes pour élire leurs députés, et indirectement le nouveau chef du gouvernement. Les sondages d’intentions de vote témoignent tous d’une même tendance : le parti centriste Ciudadanos (Citoyens) bénéficie d’une dynamique exceptionnelle. Crédité de 3% des intentions de vote au début de l’année 2015, il remporterait 19% des voix dimanche, dépasserait Podemos (gauche radicale) et ferait presque jeu égal avec le PSOE (centre-gauche) et le PP (droite conservatrice).