Archives pour avril 2011

Au fait, c’est quoi la « justice sociale » ? Final : le consensus libéral

Publié le 29 avril 2011, par Christophe de Voogd
Sciences Po

« Le socialisme est la forme moderne de la protestation qui, à toutes les époques d’activité intellectuelle, s’est élevée plus ou moins vive contre l’injuste répartition des avantages sociaux. » (John Stuart Mill, « La révolution de 1848 »)

Lire la suite

Au fait, c’est quoi la « justice sociale » ? (3)

Publié le 27 avril 2011, par Christope de Voogd
Protest group

« Pour nous, l’objet premier de la justice, c’est la structure de base de la société, ou plus exactement la façon dont les instituions sociales les plus importantes répartissent les droits et les devoirs fondamentaux et déterminent la répartition des avantages tirés de la coopération sociale ».

(John Rawls, « Théorie de la justice »)

Lire la suite

Au fait, c’est quoi la « justice sociale » ? (2)

Publié le 26 avril 2011, par Christophe de Voogd
Justice sociale

« Le mot justice reste le terme approprié pour qualifier certaines conduites dont l’utilité sociale est infiniment plus importante et qui, pour cette raison, s’imposent de façon plus absolue et plus impérative que n’importe quelles autres sortes de conduite… »

(John Stuart Mill, « L’Utilitarisme », chapitre V)

Lire la suite

Au fait, c’est quoi la « justice sociale » ? (1)

Publié le 25 avril 2011, par Christophe de Voogd
projet socialiste

« Comme dans les siècles d’égalité, nul n’est obligé de prêter sa force à son semblable, et nul n’a le droit d’attendre de son semblable un grand appui, chacun est tout à la fois indépendant et faible…il tourne naturellement ses regards vers cet être immense [l’Etat] qui seul s’élève au milieu de l’abaissement universel. » (Tocqueville, « De la Démocratie en Amérique »)

Martine Aubry le répète à l’envi : il s’agit, avec le projet socialiste pour 2012, rien moins que de « rendre justice aux Français » !

Lire la suite

Le plus vieux métier du monde

Publié le 24 avril 2011, par Mathieu Zagrodzki et Christophe de Voogd
Les Demoiselles d'Avignon

Pour les partisans de la pénalisation des clients de la prostitution, celle-ci serait une violation des droits d’autrui, en l’occurrence des prostituées elles-mêmes: « La prostitution n’est jamais volontaire » déclare ainsi Roselyne Bachelot.

Lire la suite

Haut de page