« Smart Food Paris », Paris croit au potentiel des startups de la « foodtech »

food« Smart Food Paris », Paris croit au potentiel des startups de la « foodtech »

Par Farid Gueham

La Ville de Paris lançait, mercredi 13 janvier, sa plateforme « Smart Food Paris », pour accompagner et soutenir l’émergence de jeunes entreprises innovantes dans le secteur des nouveaux usages de consommation et de production alimentaire.

Le secteur fédère des entreprises à la croisée des plusieurs champs d’action : production, environnement, distribution, santé, transmission des savoirs et rayonnement économique international… Une innovation qui devrait profiter à l’ensemble des entreprises qui préparent la nourriture de demain , toujours soucieuses de s’adapter à l’évolution des circuits d’approvisionnement, et plus globalement, à nos modes de vie. « Les usages de production se transforment, les attentes des consommateurs évoluent et le numérique propose des nouvelles façons de se nourrir, explique Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris en charge du développement économique et de l’attractivité. « Ce sont ces défis que les startups de Smart Food Paris seront amenées à relever, en lien avec les grandes entreprises partenaires, qui sont elles-mêmes quotidiennement confrontées à ces problématiques ».

Avec près de 13.000 restaurants dans l’agglomération parisienne, le secteur se porte bien relativement bien. Et si le salut du secteur résidait dans un travail en amont pour soutenir la filière ? C’est l’esprit de la « Smart Food Paris », pour une «alimentation intelligente». « Paris doit poursuivre sa tradition d’innovation culinaire » a rappelé Jean-Louis Missika.

Moteur du projet, l’agence d’innovation de la capitale «  Paris and Co »

L’agence Paris&Co, fruit d’un partenariat entre la Ville de Paris et les groupes Elior, Carrefour, groupe UP et Danone, porte ce programme d’« open innovation » autour de question de l’alimentation. La plateforme « Smart Food Paris » assume ses ambitions : devenir la référence mondiale dans le domaine de l’innovation alimentaire, puisant ses ressources dans le vivier de la communauté parisienne établie autour du secteur. Smart Food Paris, ce sera aussi un lieu dédié, dont l’ouverture est prévue courant 2016, dans le 20ème arrondissement de Paris. Un site qui sera à la fois incubateur pour les entreprises innovantes, lieu d’échanges et d’expérimentation, mais aussi, une vitrine de l’innovation alimentaire pour le grand public.

Identifier et accompagner le travail des jeunes entreprises de l’alimentaire

Les deux principales missions de Smart Food Paris sont d’une part, l’accompagnement et le soutien aux startups dédiées aux nouveaux usages de consommation et de production alimentaire, et d’autre part d’encourager la rencontre et les synergies entre ces jeunes entreprises et l’ensemble des acteurs du secteur, de l’artisan à la grande entreprise, afin de favoriser l’appropriation d’opportunités ouvertes par les innovations des entreprises hébergées, dans une culture de partage. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 23 février 2016 : son but est de sélectionner les startups les plus innovantes dans le domaine de la FoodTech. Les entreprises sélectionnées pourront accéder à l’ensemble de l’offre et des infrastructures de l’incubateur : des locaux, un accompagnement sur mesure, un soutien financier, et des interlocuteurs privilégiés avec les grands groupes partenaires de la Ville de Paris.  « Ce n’est pas juste un incubateur de métiers de bouche, notre champ est large : les nouveaux usages, la question de l’alimentation responsable, la logistique, la nutrition, la santé, les services aux professionnels », explique Loïc Dosseur, directeur adjoint de Paris&Co. « Le secteur est en pleine transformation, il intègre le numérique, et se veut innovant : c’est maintenant qu’il faut agir » ajoute-t-il. De WeCook.fr à La Belle Assiette en passant par les Cook Angels ou encore La Fourchette,  les start-up tournées vers la cuisine et les services alimentaires sont foison. L’idée de « cluster », en lien avec l’industrie et la recherche devait forcément trouver son creuset naturel dans la région capitale. Prochain challenge : démocratiser et rendre plus abordable une gastronomie française souvent jugée trop onéreuse par les touristes, mais aussi redynamiser le secteur de la restauration en perte de vitesse depuis les attentats de novembre 2015.

Pour aller plus loin :

« Smart food Paris – Paris&co – ouvre un nouveau programme d’incubation de la gastronomie ».

« Paris veut capitaliser sur l’engouement pour la cuisine française », Les Echos.

« Food tech : la ville de paris lance Smart Food Paris, la plateforme d’innovation dédiée à l’alimentation », LSA-Conso.

« Le projet Smart Food Paris est lancé »,Stratégies.fr

« Smart Food Paris, la plateforme parisienne d’innovation dédiée à l’alimentation », Néorestauration.com

« Smart Food Paris s’ouvre aux Food Tech de la capitale qui réinventent l’alimentation », L’Usine Digitale.

crédit photo : Smart Food Paris