« Lunettes » : les préconisations de la Cour des comptes pour l’assurance maladie

« Lunettes » : les préconisations de la Cour des comptes pour l’assurance maladie

Au 31 décembre prochain, la dette sociale française devrait atteindre les 26,1 milliards d’euros[1]. La Cour des Comptes, inquiète de l’inaction du gouvernement dans la réduction des dépenses publiques, propose, aujourd’hui, trois pistes principales d’économies, relativement faciles à réaliser.

La première concerne une meilleure gestion de l’optique par l’assurance maladie obligatoire. Si la sécu ne s’engage qu’à hauteur de 200 millions d’euros dans les remboursements d’optique et laisse aux complémentaires, réputées généreuses, gérer les 3,7 milliards restant, la Cour des Comptes suggère de mener une politique de santé plus adaptée face à un marché « dynamique et opaque »[2] où la marge brute atteint « 275 euros par paire de lunettes, soit 70 % du prix de vente[3] ». La dépense, « de 6 à 10 euros pour une paire de lunettes moyenne de 300 euros » selon le Figaro[4], peut parfois apparaître comme une dépense de « mode » dans un système où le « comportement des mutuelles et des assurances, […] ont créé des mauvaises habitudes chez les consommateurs: « Il y a quinze ans, on changeait de lunettes tous les quatre ans. Désormais, c’est tous les ans… » précise  le Monde[5].

La seconde piste de réflexion concerne la chirurgie ambulatoire, jugée trop absente du système hospitalier français (4 interventions sur 10 en France contre 8 sur 10 dans des pays jugés « comparables »). La sortie des patients immédiatement après l’acte chirurgical permettraient, selon les estimations, d’économiser 5 milliards d’euros.

Enfin, une « politique tarifaire plus étroitement en cohérence avec les gains de productivité du secteur » de la biologie médicale, couplé à un meilleur encadrement des examens, conduirait à une réduction de 500 millions du « trou de la sécu ».

Julien De Sanctis

 


[5] http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/04/23/optique-la-concurrence-s-accroit-les-marges-aussi_3164652_3234.html

Qu'en pensez-vous?